Zoom sur le poêle hydro

30 septembre 2016

Le poêle hydro est un système qui combine le fonctionnement d’un poêle classique avec celui d’une chaudière. Autrement dit, il permet de chauffer une habitation tout en produisant l’eau chaude sanitaire nécessaire aux besoins du quotidien. Connu également sous la dénomination de poêle bouilleur ou poêle-chaudière, ce type de matériel est très avantageux.

Comment fonctionne un poêle hydro ?

Le poêle bouilleur est un dispositif 2 en 1 dont le fonctionnement est bien plus simple qu’il n’y paraît. En effet, un poêle hydro intègre à son bord un circuit d’eau froide. De ce fait, à partir du moment où la chaleur du foyer est assez élevée pour chauffer l’eau contenue dans le conduit, celle-ci une fois chaude alimente le ballon tampon. Ce dernier sert à emmagasiner l’eau chaude provenant de la chaudière, ce qui permettra un usage ultérieur pour les besoins domestiques du ménage.

Il faut remarquer que vous avez la possibilité de conjuguer ce système avec d’autres appareils tels que la pompe à chaleur ou encore les panneaux solaires.

Quels avantages tirer de l’utilisation d’un poêle hydro ?

D’une manière générale, le poêle bouilleur est pourvu d’un mécanisme automatique qui permet d’optimiser votre consommation énergétique. À la clé : un meilleur confort thermique et des économies d’énergie.

De plus, le rendement du poêle, supérieur à 80%, est amélioré grâce au système de l’échangeur. Il va sans dire que plusieurs pièces de votre maison peuvent bénéficier de ce chauffage.

Quels combustibles utiliser pour l’alimentation d’un poêle hydro ?

Le combustible varie en fonction du modèle que vous comptez employer. En tant que poêle à bois, ce système a recours à des bûches ou des pellets. D’un côté, si vous choisissez les bûches, vous pourrez profiter d’une atmosphère conviviale en famille. De toute évidence, ces combustibles vous offrent de belles flammes et un certain esthétisme.

D’un autre côté, les granulés de bois ont l’avantage d’être extrêmement économiques avec une puissance calorifique supérieure à celle des bûches. Autre avantage de ce matériau : son stockage. Bien évidemment, les pellets sont beaucoup plus faciles à entreposer grâce à leur taille. Disponibles en vrac ou accumulés dans des sacs, ils n’encombreront pas votre intérieur.

Qu’en est-il de l’installation du poêle hydro ?

Dans le cadre de la mise en place de votre poêle hydro, il vous est possible de le raccorder à une pompe à chaleur ou à des capteurs solaires. Il peut également remplacer votre actuelle chaudière au gaz ou au fioul. Dans tous les cas, l’aménagement de cet équipement doit être effectué par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Cela vous fera bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% qui vous donnera l’opportunité de réduire le coût de votre investissement.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *