Tout savoir sur le poêle à bois en acier

Le poêle à bois est une installation de chauffage à combustion qui s’alimente avec du bois. D’ailleurs, il est disponible en plusieurs matériaux : en fonte, en acier, etc. Le poêle à bois en acier se caractérise par sa montée rapide en température. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de poêle à bois : atouts, points faibles et critères de choix. Avantages et inconvénients d’un poêle à bois en acier Le poêle à bois en acier présente de nombreux avantages pratiques qui ne manqueront pas de vous séduire. Par rapport à la fonte, l’acier est un matériau qui peut monter rapidement en température. Il peut ainsi atteindre des pics de chaleur élevés, ce qui est non négligeable pendant les périodes de grand froid. Grâce à sa légèreté, ce système de chauffage n’est pas très difficile à déplacer. De plus, vous pouvez le poser sans aucune crainte dans une pièce à l’étage. Plus abordable que le poêle en fonte, il se décline en un large éventail de modèles aux designs variés. Le poêle à bois acier n’est toutefois pas exempt d’inconvénients. En effet, ce modèle de poêle de chauffage à bois ne rayonne pas aussi bien que son…

Poêle à bois : intérieur en chamotte ou en vermiculite ?

En général, le corps de chauffe d’un poêle à bois est en fonte ou en acier. Quant à son intérieur, il est généralement recouvert de briques réfractaires. Selon la nature du minerai, ces briques peuvent être en chamotte ou en vermiculite. Intérieur en chamotte ou en vermiculite : de quoi s’agit-il exactement ? La chamotte et la vermiculite sont des types de pierres réfractaires qui forment la paroi interne des poêles à bois. Servant à protéger le corps de chauffe, ces briques réfractaires favorisent également la restitution de la chaleur dans la pièce. Elles constituent d’ailleurs des pièces d’usure qui peuvent être remplacées en cas de dégradation. Briques réfractaires en chamotte et en vermiculite : quelles sont leurs différences ? Il y a peu de différences entre les briques réfractaires en chamotte et en vermiculite. La pierre réfractaire en vermiculite dispose d’une plus grande capacité d’isolation. Toutefois, elle ne bénéficie que d’une faible inertie. En d’autres termes, malgré sa chauffe rapide, elle n’est pas en mesure de conserver autant de chaleur que la chamotte. Il est toutefois possible d’accroître son pouvoir inertiel en l’enrobant de céramique. Pour ce qui est de la pierre réfractaire en chamotte, elle affiche une plus grande robustesse. En effet,…

Habillage d’une cheminée à foyer fermé
Foyers et Inserts , Non classé / 2 novembre 2016

Pour cadrer au mieux avec la décoration de votre intérieur, l’habillage d’une cheminée doit être choisi en fonction du type de foyer (ouvert ou fermé), son emplacement (cheminée murale, centrale ou d’angle) et son matériau. Pour cela, vous avez le choix entre différents types de revêtement. Pour une cheminée à foyer fermé, divers styles d’habillage pour insert sont disponibles : rustique, classique ou contemporain. Habillage de cheminée rustique Ce type d’habillage de cheminée entoure généralement un foyer fermé ou un insert mural. Il est formé d’un manteau, d’un socle, d’une hotte et d’une poutre transversale en bois ou linteau. Très massif, il est conçu à partir de matériaux d’une grande noblesse comme la pierre, la brique ou encore le bois. Cette massiveté implique que son installation doit être effectuée dès la construction de la cheminée. Ce type d’habillage est parfait si vous souhaitez donné à votre intérieur un caché digne des anciennes maisons. Il peut être tout en pierre ou bien avec une poutre en bois. Un habillage pour insert a aussi l’avantage d’être robuste.   Habillage pour un insert classique Comme le revêtement rustique, l’habillage de cheminée classique est adapté à un foyer fermé ou un insert encastré dans le…

Comment faire le bon choix pour l’acquisition d’un abri-bûches ?
Accessoires , Non classé / 27 septembre 2016

De nombreux foyers ont de plus en plus recours au chauffage au bois, notamment pour ceux qui choisissent d’utiliser un poêle à bûches, un insert de cheminée ou une cuisinière à bois. L’abri-bûches constitue donc le matériel idéal pour le stockage de vos bois de chauffage. En effet, pour bien se chauffer, il convient d’alimenter régulièrement votre système de chauffage en bûches qui doivent être à portée de main à chaque approvisionnement. Toutefois, pour acquérir le bon modèle d’abri-bûches, il faut tenir compte de plusieurs éléments comme son emplacement, son matériau de fabrication ou encore son design. Où installer son abri-bûches ? Avant l’acquisition de votre abri-bûches, il est important de réfléchir à l’emplacement votre matériel. Il va sans dire que les bûches doivent être entreposées dans un endroit sec dont la surface est plane. Pour plus de praticité, il est judicieux d’aménager votre installation à proximité d’une porte. Préférez également le chemin le plus court pour accéder à votre équipement étant donné que le transport de ces combustibles peut être très fastidieux. De plus, il est préférable de placer votre équipement dans un lieu discret au milieu de la végétation. Sinon, vous avez toujours la possibilité de l’adosser à votre…