Insert et poêle à bois, les différences à retenir
Non classé / 4 janvier 2018

Parce que durant la saison froide, l’installation d’un système de chauffage performant est une nécessité. Dans ce post on vous dit tout ce qu’il faut savoir à propos d’un insert et d’un poêle à bois. L’un comme l’autre est un équipement de chauffage proposant à chaque ménage un confort thermique optimal. Et avec l’évolution de la technologie, beaucoup d’améliorations ont été apportées sur la performance et le design de ses appareils. Les spécificités d’un poêle à bois Vu comme un appareil de chauffage traditionnel et très ancien, le poêle à bois de nos jours est beaucoup plus « moderne ». Pour un chauffage central ou un chauffage d’appoint, un poêle à pellet ou à bûches est devenu un élément à part entière dans votre maison. Un facteur décoratif avec son design contemporain, il apporte aussi une touche originale à votre intérieur grâce à son coloris qui se décline en plusieurs nuances. Mais il n’y a pas que sa présentation qui fait effet auprès des utilisateurs. Un poêle à bois peut s’adapter au grand comme au petit espace. Que vous ayez une grande résidence ou un simple studio, il peut s’installer dans votre maison sans difficulté. Note sur la performance d’un poêle à…

Le point sur le ramonage conduit de fumée
Non classé / 19 novembre 2017

Que ce soit pour une cheminée, pour un poêle à bois, pour un insert ou pour un foyer, le ramonage conduit de fumée est nécessaire et obligatoire. L’article 31 oblige Selon l’article 31 du RSDT ou Règlement Sanitaire Départemental Type, les conduits de fumée doivent être régulièrement maintenus et ramonés. En effet, des dépôts se forment dans ces conduits. Ces dépôts peuvent boucher un conduit de fumée et diminuer le tirage. Les gaz libérés par la combustion peuvent alors se refouler et polluer l’air à l’intérieur de la maison. Certains de ces gaz sont nocifs. Par exemple, le monoxyde de carbone qui est inodore peut entraîner la mort. Mais la plupart de ces dépôts sont surtout dangereux, parce qu’ils peuvent sont inflammable. En cas de combustion importante dans le foyer, ils peuvent s’enflammer facilement. D’après cette réglementation RSDT, il y a une fréquence de ramonage du conduit à respecter. Par exemple, pour le conduit d’une chaudière à fioul de type B et pour la chaudière à bois, cela doit se faire 2 fois par an tandis que ce sera 1 fois par an pour le conduit d’une chaudière au gaz de type B. Mais la fréquence dépend également du département. Mais en…

Focus sur le label Flamme Verte

Le chauffage au bois est un moyen de chauffage qui revient au goût du jour. Le poêle à bois est un système très prisé en raison de son incomparable performance énergétique. Pour s’assurer de la fiabilité de votre dispositif de chauffage au bois, optez pour les modèles certifiés Flamme Verte. Mais, qu’est-ce qu’on entend par Flamme Verte ? En quoi consiste le label Flamme Verte ? Flamme Verte est un label lancé en l’an 2000 par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie ou ADEME. Il garantit les performances énergétiques et écologiques d’un appareil de chauffage au bois. Ainsi, que ce soit un insert, un poêle ou bien une chaudière, un système peut être labellisé s’il remplit les critères. La conception d’un équipement de chauffage doit alors respecter les exigences d’une charte de qualité. Il devra ainsi offrir un taux de rendement énergétique élevé tout en dégageant le moins de particules polluantes possible. Les fabricants signataires de ce protocole de qualité s’engagent à appliquer ces conditions lors de la fabrication de leurs produits. Parmi les enseignes qui ont signé cette charte, on peut citer Emaflam, Godin et Invicta. Comment savoir si son poêle à bois est labellisé Flamme Verte…

Tout savoir sur l’insert à bois Godin 10.5 kW
Foyers et Inserts , Nos Marques / 1 juillet 2017

Qu’il soit à bois ou à granulés, l’insert est idéal pour fermer une cheminée à foyer ouvert. Cela vous permettra de profiter d’une meilleure chauffe tout en gardant l’aspect rustique de votre système de chauffage. La marque Godin figure parmi les principales références dans le domaine du chauffage au bois. Elle propose d’ailleurs de nombreux systèmes dont l’insert à bois Godin 10.5 kW. Insert à bois Godin 10.5 kW : performance garantie Comme cela se voit, cet insert Godin peut compter sur une puissance nominale de 10.5 kW. Il dispose d’un double mode de fonctionnement : à convection naturelle (fonctionne comme tout chauffage au bois) et électrique. Cela permet à cet insert à bois Godin 10.5 kW de procurer un remarquable rendement énergétique pouvant atteindre les 71.1 %. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une chauffe forte et enveloppante ainsi que d’un agréable confort thermique. Son moteur turbo aidant, vous ressentirez rapidement la chaleur qui se propage uniformément dans votre intérieur. Les caractéristiques de son moteur turbo Comme il a été déjà dit auparavant, cet insert à bois Godin 10.5 kW est équipé d’un moteur turbo à deux vitesses. Cette turbo convection peut ainsi offrir une vitesse de 1200 tours et de 2650 tours…

L’insert à bois Godin peint anthracite 14 kW
Foyers et Inserts , Nos Marques / 31 mai 2017

Vous souhaitez vous chauffer convenablement tout en gardant votre cheminée ? Eh bien, cela est tout à fait possible, il vous suffira de mettre en place un insert et le tour est joué. Pour s’assurer de l’efficacité et de l’excellence de son système, il convient de miser sur un produit issu d’une grande enseigne. Parmi les marques les plus reconnues, Godin se distingue par son savoir-faire hors du commun. Découvrez ainsi dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’insert à bois Godin peint anthracite 14 kW. Un système de chauffage d’une remarquable performance Comme vous pouvez le constater, cet insert à bois Godin est doté d’une puissance nominale de 14 kW. Il s’agit d’ailleurs d’un insert à convection naturelle (qui fonctionne comme un poêle à bois-bûches) et électrique. Il est ainsi en mesure de vous offrir un taux de rendement énergétique sans pareil pouvant aller jusqu’à 70.4%. Aussi, vous pourrez profiter d’un confort thermique agréable qui ne vous décevra en aucune façon, vous et vos proches. Un insert à bois Godin équipé d’un moteur turbo Cet Insert Godin vous promet une montée en température immédiate dans votre pièce à vivre. Cette chauffe rapide peut s’expliquer par la présence d’un…

Comment mesurer le tirage de son appareil de chauffage à bois ?

Le tirage est la capacité d’un conduit de fumée à évacuer les substances issues de la combustion. Un bon tirage assure à votre appareil de chauffage à bois un meilleur fonctionnement. Vous pourrez alors profiter d’un confort thermique plus optimal. Mais, comment déterminer la valeur du tirage ? Découvrez dans cet article comment procéder à la mesure de la dépression de son dispositif de chauffage à bois. Tirage : où se mesure-t-il ? Appelé également dépression, le tirage peut se mesurer sur le conduit de raccordement de votre système de chauffage à bois. Pour cela, il suffit d’insérer une canne de mesure dans le passage des fumées via un petit trou. Vous devez aussi vous munir d’un déprimomètre, l’instrument adapté pour la mesure de la dépression des fumées. Pour définir la valeur du tirage, les fabricants tiennent généralement compte des paramètres indiqués dans le cahier des charges. Ils prennent ainsi en considération la puissance, le rendement et le taux de rejet d’un appareil de chauffage. Des tests sont effectués en laboratoire pour vérifier la conformité de l’équipement aux normes et sa performance. En général, un tirage a une valeur comprise entre -10 et -15 Pa (Pascal). Valeur de tirage : comment la définir ? Différents…

Conduit de cheminée et odeur de suie

Un système de chauffage à bois se raccorde généralement à un conduit de cheminée pour évacuer les fumées. Ce type de dispositif génère en effet des fumées lors de la combustion du bois. Ainsi, il n’est pas à exclure que des suies se déposent sur les parois du conduit. Toutefois, en ne prenant aucune mesure, il est tout à fait possible qu’une mauvaise odeur de suie envahisse l’intérieur. Aussi, quelles sont les solutions pour résoudre ce problème d’odeur de suie ? Qu’est-ce qu’on entend par suie ? La suie est une substance noire issue d’une combustion incomplète et qui dégage une odeur assez âcre. L’odeur et la composition de cette matière diffèrent d’ailleurs en fonction du combustible et du type de combustion. Présente sur les parois d’un conduit, elle est plutôt dangereuse attendu qu’elle peut facilement s’enflammer. En obstruant le conduit, elle peut également engendrer une mauvaise odeur. Il va sans dire que votre bien-être quotidien risque d’empâtir sérieusement. C’est pourquoi il faut y remédier le plus vite possible. Odeur de suie : comment y remédier ? De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’une mauvaise odeur de suie. D’une part, il se peut que la mitre de votre conduit de cheminée soit…

Tour d’horizon sur la fumisterie

Les travaux de fumisterie sont toujours indispensables lors de la mise en place d’un système de chauffage à bois. Et pour cause, ce domaine d’activités professionnelles s’occupe entre autres de l’installation et de l’entretien des conduits d’évacuation de fumée. Bien évidemment, ce secteur est soumis à des réglementations strictes. La fumisterie : qu’est-ce que c’est ? Les travaux de fumisterie englobent un grand nombre de tâches. Il en est ainsi de l’aménagement, la rénovation et le contrôle d’un conduit de cheminée. Appelés « fumistes », les spécialistes de ce domaine travaillent sur de nombreux projets: maçonnerie, isolation, création de socle, etc. Ces travaux visent généralement à empêcher les déperditions énergétiques ainsi que les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone. Les fumistesvérifient l’état du conduit de fumée avant la réutilisation de celui-ci. Si c’est nécessaire, des modifications peuvent être opérées pour qu’il respecte les normes en vigueur. Certaines tâches sont d’ailleurs obligatoires comme l’entretien et le ramonage du conduit de cheminée. À noter que le fumiste possède des compétences et des spécificités professionnelles différentes de celles du ramoneur. Les normes inhérentes à la fumisterie Pour mener à bien leurs missions, les professionnels en fumisterie doivent se conformer à certaines normes. La norme NF…

Pourquoi ai-je besoin d’un régulateur de tirage ?

Tout dispositif de chauffage à bois qui se respecte doit compter sur un excellent tirage. Il permet en effet d’avoir un rendement optimal et d’éviter une consommation excessive de combustibles. Il permet également de restreindre les émissions de particules polluantes. Toutefois, il se peut très bien que le tirage naturel d’une installation soit inadapté. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’utiliser un régulateur de tirage. Qu’est-ce qu’on entend par modérateur de tirage ? Le  régulateur ou modérateur de tirage est un équipement permettant de régler la qualité du tirage. Pour cela, il régule automatiquement l’apport en air à l’intérieur du conduit sur lequel il est implanté. Cette régulation automatique permet d’adapter le tirage et d’obtenir une combustion de qualité. Le modérateur de tirage existe d’ailleurs en deux versions : le modèle motorisé et le modèle mécanique. Ce matériel est d’autant plus indispensable du fait de certaines conditions météorologiques qui peuvent s’avérer être très rudes. Ainsi, en hiver, la combustion peut être perturbée par l’extrême froideur de la température extérieure. De même, l’entrée de vents puissants extérieurs dans le conduit n’est pas sans conséquence sur la combustion. Comment savoir si vous avez besoin d’un régulateur de tirage ? Le régulateur de tirage…

Zoom sur le modérateur de tirage

Aujourd’hui, bon nombre de ménages misent sur un appareil de chauffage à bois pour leur logement. Ces types de matériel doivent cependant avoir un bon tirage pour leur bon fonctionnement. Il va sans dire qu’un mauvais tirage risque d’impacter négativement sur le rendement et la longévité de votre système. Dans ce cas, il est fortement recommandé de recourir à un modérateur de tirage. Il permet en effet de réguler la dépression en insérant la quantité d’air frais adaptée dans le conduit. Comment fonctionne un modérateur de tirage ? Appelé également « régulateur de tirage », le modérateur de tirage peut être utilisé pour tout dispositif de chauffage au bois. Il se fixe sur le conduit de fumée à l’issue de l’insert, du poêle à bois, du foyer ou de la chaudière. Son fonctionnement ne s’opère d’ailleurs qu’avec un clapet mobile dont il est pourvu. L’ouverture et la fermeture du clapet s’effectuent de façon automatique suivant la valeur de la dépression dans le conduit. Il faut noter que les fabricants de systèmes de chauffage préconisent une valeur de dépression comprise entre 10 et 15 Pascals. Quels sont les avantages d’un régulateur de tirage ? Le modérateur de tirage affiche de nombreux avantages pratiques. D’une part,…