Le point sur le ramonage conduit de fumée
Non classé / 19 novembre 2017

Que ce soit pour une cheminée, pour un poêle à bois, pour un insert ou pour un foyer, le ramonage conduit de fumée est nécessaire et obligatoire. L’article 31 oblige Selon l’article 31 du RSDT ou Règlement Sanitaire Départemental Type, les conduits de fumée doivent être régulièrement maintenus et ramonés. En effet, des dépôts se forment dans ces conduits. Ces dépôts peuvent boucher un conduit de fumée et diminuer le tirage. Les gaz libérés par la combustion peuvent alors se refouler et polluer l’air à l’intérieur de la maison. Certains de ces gaz sont nocifs. Par exemple, le monoxyde de carbone qui est inodore peut entraîner la mort. Mais la plupart de ces dépôts sont surtout dangereux, parce qu’ils peuvent sont inflammable. En cas de combustion importante dans le foyer, ils peuvent s’enflammer facilement. D’après cette réglementation RSDT, il y a une fréquence de ramonage du conduit à respecter. Par exemple, pour le conduit d’une chaudière à fioul de type B et pour la chaudière à bois, cela doit se faire 2 fois par an tandis que ce sera 1 fois par an pour le conduit d’une chaudière au gaz de type B. Mais la fréquence dépend également du département. Mais en…

Chauffage au bois : poêle ou cheminée ?

Il existe plusieurs moyens pour se chauffer. Cette diversité impose le plus souvent une certaine difficulté dans le choix. A l’heure actuelle, le chauffage au bois reste le plus prisé sur le marché. Mais là encore, il faut faire un choix entre poêle et cheminée, deux systèmes de chauffage qui ont leurs spécificités respectives. La question qui se pose est ainsi : comment trancher entre poêle et cheminée ? Les différents types de poêle et de cheminée Tout d’abord, le poêle existe en deux versions à savoir : le poêle à granulés et le poêle à bûches. La différence entre ces deux matériels de chauffage au bois se situe principalement au niveau du combustible utilisé. Le poêle à granulés : cet équipement a l’avantage d’être plus autonome par rapport aux autres chauffages à bois grâce à son système d’alimentation automatique. Donc le confort est de plus en plus accru étant donné qu’il n’est plus question de charger fréquemment le foyer. C’est la raison pour laquelle le fonctionnement de certains poêles à granulés peut durer pendant plusieurs heures avec une charge complète. De plus, les granulés ou pellets permettent d’avoir une bonne performance en termes de chauffage. Le rendement énergétique affiché est très élevé puisque celui-ci…

Quelles différences y a-t-il entre un foyer fermé et un insert ?
Foyers et Inserts , Non classé / 17 décembre 2016

Bien qu’une cheminée à foyer fermé et un insert présentent certains points communs, des différences subsistent entre ces deux systèmes. Pour en savoir davantage, zoom sur les ressemblances et les divergences entre un insert de cheminée et un foyer fermé. Les points communs entre la cheminée à foyer fermé et l’insert La cheminée à foyer fermé et l’insert de cheminée ont des caractéristiques communes dont l’apparence extérieure. Il va de soi que leur aspect traditionnel apporte une touche d’originalité à votre intérieur. Ces deux dispositifs fonctionnent également de la même façon. En effet, pour permettre une bonne combustion des bûches, ils sont dotés de bouches d’aération qui assurent l’arrivée d’air. Ces ouvertures sont situées à la base du caisson de l’appareil. En revanche, la sortie de l’air chaud les différencie. Il va sans dire que pour une cheminée à foyer fermé, l’air sort par la hotte. Pour un insert par contre, il sort par l’avant de la cheminée, une sortie frontale est aussi possible. Autre point commun entre ces deux appareils : le rendement. En général, la cheminée à foyer fermé et l’insert pour cheminée disposent d’un rendement allant de 50 à 70%. Les points de divergence de ces systèmes de…

Les différents types de tubage
Accessoires , Non classé / 3 novembre 2016

Le tubage d’un conduit de fumée est très important étant donné qu’il permet de garantir le bon fonctionnement d’une cheminée ou d’un poêle à bois sans conduit. Ainsi, outre l’évacuation des fumées, le conduit pourra résister plus efficacement à la corrosion des fumées, aux divers ramonages mécaniques et aux actions des condensations. Cela limite également le risque d’intoxication au monoxyde de carbone puisque le conduit sera davantage imperméable aux gaz. Dans certains cas, il peut être obligatoire tandis que dans d’autres situations, il ne l’est pas. Il existe plusieurs types de tubage dont le tubage flexible, rigide et à double paroi.   Le tubage flexible Ce type de tubage est le plus couramment choisi attendu qu’il est très pratique et abordable à toutes les bourses. Dans le cas où vous possédez un insert, une cheminée à foyer fermé ou un poêle, le tubage est obligatoire. Par contre, si vous utilisez une cheminée à foyer ouvert, vous n’êtes pas obligé de tuber le conduit de fumée de votre système de chauffage. Le tubage flexible n’est possible que pour un conduit maçonné en bon état qui ne présente aucune fissure et aucune tache d’humidité. Pour connaître l’état de votre conduit, il suffit d’effectuer…

Habillage d’une cheminée à foyer fermé
Foyers et Inserts , Non classé / 2 novembre 2016

Pour cadrer au mieux avec la décoration de votre intérieur, l’habillage d’une cheminée doit être choisi en fonction du type de foyer (ouvert ou fermé), son emplacement (cheminée murale, centrale ou d’angle) et son matériau. Pour cela, vous avez le choix entre différents types de revêtement. Pour une cheminée à foyer fermé, divers styles d’habillage pour insert sont disponibles : rustique, classique ou contemporain. Habillage de cheminée rustique Ce type d’habillage de cheminée entoure généralement un foyer fermé ou un insert mural. Il est formé d’un manteau, d’un socle, d’une hotte et d’une poutre transversale en bois ou linteau. Très massif, il est conçu à partir de matériaux d’une grande noblesse comme la pierre, la brique ou encore le bois. Cette massiveté implique que son installation doit être effectuée dès la construction de la cheminée. Ce type d’habillage est parfait si vous souhaitez donné à votre intérieur un caché digne des anciennes maisons. Il peut être tout en pierre ou bien avec une poutre en bois. Un habillage pour insert a aussi l’avantage d’être robuste.   Habillage pour un insert classique Comme le revêtement rustique, l’habillage de cheminée classique est adapté à un foyer fermé ou un insert encastré dans le…

Installation d’un insert dans une cheminée
Foyers et Inserts / 27 octobre 2016

Si vous souhaitez augmenter le rendement de votre cheminée à foyer ouvert, la meilleure solution qui s’offre à vous est l’installation d’un insert. De plus, cette opération vous permettra de renforcer la sécurité de votre habitation contre les risques d’incendies et d’accidents domestiques (fumées, etc.). Elle vous donnera également la possibilité de profiter des nombreux atouts d’un insert. Dans quelle mesure aménager un insert ? Grâce à l’aménagement d’un insert dans votre cheminée ouverte, vous pouvez profiter de tous les avantages qu’une cheminée à foyer fermé apporte. Ainsi, plutôt que de refaire toute la maçonnerie de votre cheminée qui s’avère être coûteux et complexe, installer un insert constitue une solution des plus économiques et des plus faciles à réaliser. En plus, la performance énergétique de votre cheminée pourra passer de 15% (foyer ouvert) à 60% (foyer fermé), ce qui permettra à votre système de chauffage de chauffer une pièce plus convenablement. Cette démarche peut également être effectuée en peu de temps. En outre, vous n’aurez plus rien à craindre des projections, fumées et autres produits toxiques émis par votre cheminée. Quels sont les autres atouts d’un insert ? Un insert est un bloc en fonte qui est encastré dans une cheminée à…