Le range bûches Retro DixNeuf : design et praticité
Accessoires / 22 janvier 2018

Pour accessoiriser votre poêle à bois, nous avons une bonne idée design et pratique à vous soumettre. Il s’agit du range bûches Retro de la marque DixNeuf. Accentuez votre décoration scandinave avec le range bûches DixNeuf Le range bûches est indispensable lorsque vous utilisez un chauffage au bois. Il vous permettra de stocker des bûches de rechange près du poêle ou de la cheminée pour éviter de faire un va-et-vient répétitif. La marque DixNeuf est surtout réputée pour le design contemporain de ses produits. Ce spécialiste du chauffage à bois propose justement sur le marché une gamme de rangement pour bûches. Le designer de la marque associe à la fois esthétique et facilité de manipulation dans ses idées de création. Le modèle Retro que nous vous exposons est exactement une bonne représentation de cette association. Si la marque a décidé de le nommer Retro, c’est certainement pour son côté vintage sorti des années 30. Mais, son style nordique reste une tendance de la décoration d’intérieur actuelle. Ce range bûches en cercle posé sur son pied central apporte une touche scandinave à votre décor. Le modèle est disponible en blanc, en noir et en gris foncé. Un range bûche très pratique…

Le poêle à bois à cheminée Onyx Invicta

Vous n’arrivez pas à vous décider entre un poêle à bois et une cheminée ? Eh bien, sachez qu’il vous est tout à fait possible de vous procurer un poêle à bois à cheminée. Ce type d’appareil de chauffage vous fera profiter du confort thermique d’un poêle à bois et de l’aspect traditionnel d’une cheminée. Parmi les nombreux modèles qui se trouvent sur le marché, le mieux c’est d’opter pour le modèle Onyx Invicta. Onyx Invicta : un poêle-cheminée performant et puissant Le poêle-cheminée Onyx Invicta est un appareil de chauffage doté d’une puissance de 12 kW. Avec ce dispositif signé Invicta, vous pourrez bénéficier d’une ambiance cocooning hors du commun. Il offrira en effet une excellente chauffe à votre habitation, et ce, le plus rapidement possible. Ce système haut de gamme de chez Invicta vous promet ainsi une montée rapide en température pour un bien-être immédiat. Son rendement de 76% lui garantit d’ailleurs une performance de chauffe des plus exceptionnelles. De plus, il dispose d’un mode de fonctionnement continu et intermittent pour une meilleure adaptation à vos besoins. Ce poêle à bois à cheminée à postcombustion intègre aussi une technologie optimum 3 pour un chauffage optimal. Un poêle à bois à…

Tour d’horizon sur le poêle à bois avec four
Poêles à Bois / 25 avril 2017

La cuisinière à bois et le poêle à bois avec four sont deux systèmes différents. En effet, bien qu’ils permettent tous deux de cuisiner, ils présentent certains points divergents. Ainsi, le poêle à bois avec four intégré permet de réchauffer les plats, de cuire du pain ou une pizza. Installé dans la cuisine, il peut également faire office de chauffage. Bien sûr, il devra être doté d’un conduit de fumée adapté. Avantages et inconvénients du poêle à bois avec four Le poêle à bois avec four affiche de nombreux avantages pratiques. D’une part, la cuisson au bois offre un goût savoureux et sans pareil aux aliments. Vous pourrez alors ravir les papilles de vos invités et des membres de votre famille, grands comme petits. D’autre part, les modèles récents sont équipés d’un grand nombre d’arrivées d’air réglables. Couplées avec un thermostat, elles vous donnent la possibilité de gérer d’une manière précise la combustion et donc la température. Ce type de poêle de chauffage présente également certains inconvénients. Effectivement, il s’utilise généralement comme chauffage d’appoint du fait de son rendement (50 à 80 %). En plus, il ne peut compter que sur une autonomie limitée de 2 à 3 heures. Poêle…

Comment savoir quand son poêle à bois devient trop vieux ?

Comme tout dispositif, le poêle à bois dispose d’une durée de vie limitée. Mais, il faut savoir que sa durabilité varie en fonction des besoins de chacun. De même, une utilisation optimale de ce système de chauffage promet une meilleure longévité. Alors, pourquoi changer de poêle à bois et comment lui permettre de durer plus longtemps ? Comment reconnaître un vieux poêle à bois ? Différents signes peuvent vous permettre de reconnaître un poêle à bois qui a fait son temps. D’une part, votre système de chauffage peut rencontrer un problème d’étanchéité. Les vieux poêles à bois ont en effet tendance à émettre des particules polluantes fines dans la maison. Cela pollue sans nul doute l’atmosphère de la pièce, ce qui n’est pas sans danger pour la santé. D’autre part, un poêle à bois vétuste se caractérise par un rendement insuffisant. De toute évidence, un rendement faible impacte négativement sur le confort thermique. De même, cela peut amener une plus grande consommation de combustibles et donc plus de dépenses. Bien que les bûches soient des matériaux abordables, leur prix n’est pas à l’abri des fluctuations. C’est pourquoi il est fort judicieux de se doter d’un poêle avec un bon rendement. Comment faire durer…

Pourquoi la durée de combustion de mon poêle à bois est courte ?

Le poêle à bois est un système de chauffage qui présente de nombreux avantages pratiques. Il n’empêche qu’il peut parfaitement bien rencontrer des problèmes lors de son fonctionnement. Ainsi, il est tout à fait possible que la durée de la combustion soit courte. Cela peut alors vous contraindre à recharger régulièrement votre dispositif en combustibles. Trois grands facteurs peuvent être à l’origine de ce problème. C’est ce que nous allons découvrir dans cet article. L’erreur de manipulation : un problème très facile à résoudre L’erreur de manipulation se produit le plus souvent au moment du réglage de l’arrivée d’air primaire. Elle concerne en général les modèles de poêle à bois à combustion simple, à post-combustion et à turbo combustion. Bonne nouvelle : ce problème n’et pas difficile à dénouer. En effet, il suffit tout simplement de bien vérifier l’ouverture de l’arrivée d’air de votre système. Il ne faut pas qu’elle s’ouvre trop ou trop peu. Attendez ensuite que le feu prenne avant de la refermer complètement. Cela permettra à la combustion de votre poêle à bois de durer longtemps. Autre cause du raccourcissement de la combustion du poêle à bois : la taille du combustible Une courte combustion peut également s’expliquer par la…

Bois de chauffage : comment évaluer ses besoins ?
Non classé , Poêles à Bois / 18 avril 2017

Le chauffage au bois fait actuellement un retour en force dans les ménages. Son aspect économique et écologique séduit en effet les foyers. Un appareil de chauffage à bois fonctionne d’ailleurs avec le combustible le plus abordable du marché : les bûches. Toutefois, il peut s’avérer compliqué d’évaluer ses besoins en bois de chauffage. Pour vous aider à y voir un peu plus clair, nous vous proposons ces quelques conseils. Quelle est la consommation moyenne des ménages en bois de chauffage ? En moyenne, les besoins des foyers équipés d’un poêle à bois ou d’une cheminée sont estimés à une dizaine de stères par an. Cette quantité change bien évidemment suivant certains critères. Mais, en général, dans le cas d’un dispositif de chauffage principal, la consommation annuelle tombe rarement en deçà de 5 à 6 stères. Il n’empêche qu’avec de bons recoupements, vous pouvez estimer la quantité de bois indispensable à une période de chauffe. Estimation de ses besoins en bois de chauffage : quelques éléments à prendre en compte L’évaluation de sa consommation de combustibles doit considérer plusieurs critères qui impactent sur le coût de la facture. D’une part, il est important de bien prendre en considération votre localisation géographique. Et pour cause,…

Comment savoir si son bois de chauffage est suffisamment sec ?
Non classé / 13 avril 2017

Avec du bois de chauffage bien sec, vous pourrez profiter d’une bonne combustion et donc d’un confort thermique optimal. Mais, comment savoir si ses bûches sont suffisamment sèches ? Il existe plusieurs méthodes pour en être fixé. Test du liquide vaisselle : une méthode simple et efficace Cette méthode est très facile à réaliser puisqu’il suffit d’utiliser tout simplement un peu de liquide vaisselle. Pour cela, vous n’avez qu’à étaler une petite quantité de liquide vaisselle sur l’une des extrémités de la bûche. Sur l’extrémité opposée, soufflez à travers la bûche avec votre bouche. Le bois est parfaitement sec si des bulles ou de la mousse se forment. Il va sans dire que l’air est en mesure de circuler librement d’une extrémité à l’autre quand le bois est sec. Test d’impact : une méthode rapide Pour effectuer ce test, il vous suffit de frapper deux bûches l’une contre l’autre. Le bois est sec lorsqu’il est dur et qu’il produit un bruit lors de l’impact. Dans le cas d’un bois mouillé, il y a très peu d’effet sonore. Par contre, il faut noter que le froid peut fausser les résultats. Et pour cause, il est tout à fait possible que le bois froid, sans…

Bois de chauffage : comment procéder à son fendage ?

En fendant correctement vos bois de chauffage, vous pourrez les sécher plus rapidement. De plus, les bûches fendues sont plus faciles à ranger et ne prennent pas trop de place. Cela vous donnera ainsi la possibilité d’économiser plus d’espace, notamment si vous utilisez un abri-bûches. Quelques éléments à prendre en compte Pour le fendage de vos bois de chauffage, il faut que vous teniez compte des dimensions de vos bûches. Aussi, elles doivent avoir au maximum 30 cm de diamètre et 40 cm de long. D’ailleurs, vous avez le choix entre plusieurs matériels de débitage. Quoique, dans tous les cas, il vous faudra vous équiper d’un billot. Pour supporter efficacement les bûches à fendre, un bon billot de bois bien sec est nécessaire. Optez alors pour un tronçon de 40 cm d’épaisseur. En outre, il convient de repérer les fibres de bois pour que le fendage s’effectue parfaitement dans le sens de la longueur. Il faut également savoir qu’une bûche noueuse est très difficile à travailler puisque les nœuds ne peuvent pas être fendus. C’est pourquoi il est primordial de bien choisir ses bois de chauffage. Par ailleurs, il existe certaines essences de bois qui se fendent facilement tandis que…

Bien sécher son bois de chauffage pour une meilleure combustion

Du bois de chauffage bien sec vous garantit une meilleure combustion. C’est pourquoi il est crucial de bien le sécher. D’ailleurs, un bon séchage passe à coup sûr par une conservation optimale de vos bûches de chauffage. En les débitant correctement, vous pouvez également améliorer son séchage. Les propriétés du bois sec Avec moins de 20% d’humidité, le bois de chauffage vous assure une excellente combustion. Plus efficace, il vous permettra de réaliser davantage d’économies. En misant sur du bois bien sec, votre équipement de chauffage pourra atteindre une meilleure puissance de chauffe. De plus, il émet moins de substances polluantes, ce qui est important pour l’environnement. Qui plus est, il ne risque pas d’endommager rapidement votre installation. Il permettra également à votre système de garder sa propreté, ce qui est non négligeable pour son entretien. Comment ranger son bois de chauffage ? Vous souhaitez obtenir du bois bien sec et de bonne qualité ? Alors, il ne faut pas négliger son stockage. Pour cela, offrez-lui de meilleures conditions de séchage en le conservant dans un endroit approprié. Ainsi, il est essentiel d’abriter votre stock de bois sous un abri-bûches, une plaque en acier ou une bâche hermétique. Vous devez aussi séparer…

Poêle à bois : pour un allumage simple et rapide

Allumer un poêle à bois n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. En effet, il suffit tout simplement que vous ayez quelques connaissances sur les bonnes pratiques à adopter. Un processus d’allumage correctement opéré vous assure d’ailleurs des émissions polluantes minimes pendant la combustion. Pour obtenir un allumage irréprochable, certains matériels doivent être à votre disposition. Il en est ainsi des bûches, des allume-feux, d’une allumette ou d’un briquet et de petits morceaux de bois ou de bûchettes. Comment procéder à un allumage correct de son poêle à bois ? Pour allumer correctement son poêle à bois, vous devez prendre en compte ces quelques gestes : Les arrivées d’air primaire et secondaire de votre poêle doivent être ouvertes au maximum. Cela permettra à coup sûr à votre système de chauffage de profiter d’un apport en air suffisant. Dans la chambre de combustion, disposez deux bûches parallèlement sans qu’elles soient trop éloignées l’une de l’autre. Elles doivent également être placées en travers du foyer. Mettez un allume-feu entre les deux bûches et allumez-le Après cela, ajoutez quelques bûchettes sur le dessus. Pour avoir un bel embrasement, placez un ou deux allume-feux entre les morceaux de bois. L’air qui s’introduit dans le foyer est…