Rendement : un critère important pour le choix d’un poêle à bois

29 novembre 2016

Actuellement, les poêles de chauffage au bois sont des dispositifs très tendance. En effet, ils permettent de réaliser d’importantes économies. De plus, ils sont esthétiques et respectueux de l’environnement.  En outre, ils sont également dotés d’une très grande performance. D’ailleurs, leur rendement figure parmi les éléments qu’il faut prendre en compte pour leur choix.

Quel rendement pour son poêle à bois ?

Le poêle à bois est un système de chauffage qui se présente sous plusieurs déclinaisons. Il en est ainsi du poêle à double combustion (post-combustion), poêle turbo, poêle de masse, poêle à bûches et du poêle à granulés. Bien évidemment, le rendement de ces divers appareils diffère selon le modèle. Aussi, pour le poêle à bûches, il se trouve entre 40 et 80%. Les poêles à turbo et à post-combustion ont un rendement entre 60 et 80%. Le rendement des poêles de masse se situe ainsi entre 70 et 85%. Les poêles à granulés sont les modèles les plus efficients étant donné que leur rendement va au-delà de 80%. En d’autres termes, un poêle à bois est capable de restituer en moyenne 75% de la chaleur que la combustion des bois ou des pellets engendre.

Le rendement conditionne également l’usage de votre poêle à bois. Ainsi, les poêles de masse, à granulés, à turbo et à double combustion peuvent être utilisés comme chauffage principal. Par contre, le poêle à bûches sert uniquement de chauffage d’appoint.

Comment optimiser le rendement de son poêle à bois ?

Malgré l’incroyable efficacité d’un poêle de chauffage au bois, il est toujours possible d’améliorer son rendement. Il va sans dire qu’un appareil de chauffage mal réglé peut perdre jusqu’à 20% de son rendement. De ce fait, il est primordial de bien questionner le vendeur sur le réglage de votre future acquisition pour bien profiter de sa chaleur. Pour que le rendement de votre poêle de masse soit optimisé, installez-le au centre de votre logement. Si vous souhaitez chauffer aussi l’étage, placez-le près des escaliers. Pour bénéficier de la chaleur même si le feu est déjà, il suffit de monter un mur de briques réfractaires derrière votre poêle de masse.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *