Saurez-vous reconnaître des granulés de qualité ?

3 août 2017

Appareil plein de promesses, le poêle à pellets a le vent en poupe depuis plusieurs années maintenant. Il n’y a rien d’étonnant donc si l’offre de granulés de bois est très large aujourd’hui. Parmi les différentes marques de granulés de bois, il n’est pas toujours évident de savoir laquelle choisir. Il est par ailleurs difficile de savoir si le granulé que l’on a acheté est de bonne qualité ou pas. Voici quelques pistes vous aidant à contrôler la qualité de votre pellet.

La couleur des granulés

La couleur en dit beaucoup sur la qualité du granulé. Un pellet très sombre contient dans la majorité des cas des écorces ou encore des déchets végétaux (à éviter de préférence). Inversement, un granulé marron clair ou quasi blanc est composé de cœur de bois, donc de bonne qualité.

Tester le granulé avec de l’eau :

Prenez un récipient et remplissez ceci d’eau. Ajoutez-y un pellet. Si celui-ci coule, c’est que sa densité est supérieure à celle de l’eau. Dans ce cas, vous pouvez être certain de disposer de pellet de bonne qualité. En revanche, si le pellet flotte une fois dans l’eau, cela signifie que sa densité est au dessous de 1000kg/M3. Il risque ainsi de vous réserver de mauvaises surprises. N’oubliez pas qu’idéalement la masse volumique doit être supérieure ou égale à 1000 kg/m3.

A préciser que de la densité du granulé dépendra son pouvoir calorifique et donc la combustion et le rendement de l’appareil.

 Tester la dureté du granulé

Pour comparer deux granulés de marques différentes, mettez ceux-ci dans un récipient contenant quelques millimètres d’eau. Cette petite expérience vous permet de constater ce qui se casse le plus rapidement. Le pellet qui se gonfle moins rapidement de l’eau se consumera moins rapidement également (comme résultat, vous réduisez votre consommation).

A vérifier : la couleur de la cendre

Avec un pellet de qualité, les cendres sont grises, fluides et volatiles. Même si celles-ci se déposent sur la vitre de votre appareil, vous pouvez les enlever en toute facilité. En revanche, avec un pellet de moindre qualité (contenant ainsi des écorces de bois par exemple), engendrera du mâchefer, lequel est une substance solide et noire.

Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’un mauvais réglage du poêle peut être à l’origine des cendres noires. Pour vous assurer que ce problème provient de votre combustible, pourquoi ne pas tester votre pellet dans un autre appareil que le vôtre ?

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *