Quels sont les équipements qui peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt ou CITE ?

24 novembre 2016

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est un dispositif gouvernemental qui vise à encourager la population à opter pour des solutions plus vertes afin de réduire de manière significative leur consommation d’énergie. Cela passe par l’acquisition de certains équipements et la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Le crédit d’impôt ou CITE est fixé depuis le 1er septembre 2014 à un taux unique de 30%. Bien évidemment, certaines conditions doivent être remplies pour pouvoir bénéficier de ce type de système.

Les produits éligibles au CITE

Outre les travaux qui permettent des économies d’énergie, certains matériels peuvent vous faire profiter d’un crédit d’impôt de 30%. Il en est ainsi des systèmes de chauffage au bois comme les poêles à bois (à bûches, à plaquettes forestières et à granulés de bois), les inserts de cheminée et les chaudières à bois. D’autres équipements donnent également droit à cette source de financement : l’éolienne, les pompes à chaleur (air-eau et géothermique), le système solaire combiné, le système aérovoltaïque et les chauffe-eau (modèles solaires et thermodynamiques).

Poêle à bois et crédit d’impôt

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ne s’applique qu’aux dépenses liées à l’achat de votre poêle à bois. Les dépenses rattachées à l’aménagement et à d’autres éléments (habillage, tubage, décoration, tuyau, etc.) sont en totalité à votre charge. D’ailleurs, son installation doit impérativement être effectuée par un professionnel certifié RGE. Il faut également noter que le poêle à bois doit répondre à certaines normes pour bénéficier de cette réduction : NF 14 785, NF EN 13 240, EN 15 250 et NF D 35 376. En outre, privilégiez les modèles labellisés Flamme Verte avec 4 ou 5 étoiles étant donné qu’ils vous assurent un rendement des plus élevés.

D’autres possibilités d’aides pour encore plus d’économies

En plus du CITE, d’autres aides financières vous permettent aussi de minimiser davantage vos dépenses. Ainsi, en faisant appel à un installateur professionnel, vous avez la possibilité de profiter d’un taux de TVA à 5,5%, des aides de l’ANAH, de l’éco-prêt à taux zéro (PTZ), la Prime Énergie ou encore les aides régionales ou départementales.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *