Quelques conseils pour l’achat de son poêle à bois

22 septembre 2016

Utilisé autrefois par nos grand-mères, le poêle à bois signe un retour remarquable, notamment dans les foyers modernes. Cela peut s’expliquer par divers facteurs : le coût des combustibles, le crédit d’impôt et le progrès de la technologie. D’une part, certains combustibles ont un prix très élevé par rapport à celui du bois qui s’avère être la matière la moins chère de ce secteur d’activités. D’autre part, le montant d’investissement d’un poêle à bois est amorti grâce aux réductions fiscales dont l’acquisition de ce type d’appareil donne droit. Par ailleurs, les modèles de poêles à bois actuels sont bien plus efficaces que ceux d’antan, surtout les poêles à bûches. Cependant, avec tous les produits qui inondent le marché, il est parfois difficile de trouver le bon système de chauffage. C’est pourquoi il est indispensable de considérer quelques points importants avant tout achat.

Rendement et puissance

Le rendement des poêles à bois d’aujourd’hui tourne autour de 70% à 90%. Pour le choix de votre dispositif, optez pour les produits issus du label Flamme Verte qui proposent un rendement de 85% au minimum.

Pour ce qui est de la puissance, elle dépend de la superficie de la pièce à chauffer. Aussi, pour les petits espaces, les petits poêles conviendront parfaitement, les grands poêles de 11 kW permettent quant à eux de chauffer une surface de 110 m².

Matériau de fabrication du poêle à bois

Les poêles à bois peuvent être généralement en fonte ou en acier. La fonte comme l’acier restitue aussi bien l’un que l’autre la chaleur émanant du poêle. Pour une touche traditionnelle à l’intérieur de votre domicile, le poêle à bois en fonte fait l’affaire. Si vous souhaitez par contre un aspect plus contemporain à votre foyer, l’idéal c’est de pencher pour un modèle de poêle en acier, le signe de la modernité.

Diffusion de la chaleur

La chaleur issue d’un poêle à bois peut se diffuser de plusieurs manières. D’un côté, elle se propage par convection, ce qui suppose la production d’air chaud qui se répand à travers les autres pièces d’un logement par l’intermédiaire d’un système de conduits. D’un autre côté, il y a la diffusion par rayonnement, ce qui implique une transmission de la chaleur par différentes parois comme celles du poêle ou encore les murs.

Taille du poêle

La dimension du poêle, et plus particulièrement la taille du foyer, constitue un point essentiel qu’il faut prendre en compte avant que vous vous procuriez votre appareil de chauffage. En effet, cet élément influe sur la capacité de combustion, et donc de la chauffe de votre poêle. En outre, dans le cas d’un poêle à bûches, une fois que vous aurez déterminé le volume du foyer, il vous sera plus facile de définir le calibre des bûches qui vont servir à votre chauffage.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *