Pourquoi la durée de combustion de mon poêle à bois est courte ?

Le poêle à bois est un système de chauffage qui présente de nombreux avantages pratiques. Il n’empêche qu’il peut parfaitement bien rencontrer des problèmes lors de son fonctionnement. Ainsi, il est tout à fait possible que la durée de la combustion soit courte. Cela peut alors vous contraindre à recharger régulièrement votre dispositif en combustibles. Trois grands facteurs peuvent être à l’origine de ce problème. C’est ce que nous allons découvrir dans cet article. L’erreur de manipulation : un problème très facile à résoudre L’erreur de manipulation se produit le plus souvent au moment du réglage de l’arrivée d’air primaire. Elle concerne en général les modèles de poêle à bois à combustion simple, à post-combustion et à turbo combustion. Bonne nouvelle : ce problème n’et pas difficile à dénouer. En effet, il suffit tout simplement de bien vérifier l’ouverture de l’arrivée d’air de votre système. Il ne faut pas qu’elle s’ouvre trop ou trop peu. Attendez ensuite que le feu prenne avant de la refermer complètement. Cela permettra à la combustion de votre poêle à bois de durer longtemps. Autre cause du raccourcissement de la combustion du poêle à bois : la taille du combustible Une courte combustion peut également s’expliquer par la…

Poêle à bois : intérieur en chamotte ou en vermiculite ?

En général, le corps de chauffe d’un poêle à bois est en fonte ou en acier. Quant à son intérieur, il est généralement recouvert de briques réfractaires. Selon la nature du minerai, ces briques peuvent être en chamotte ou en vermiculite. Intérieur en chamotte ou en vermiculite : de quoi s’agit-il exactement ? La chamotte et la vermiculite sont des types de pierres réfractaires qui forment la paroi interne des poêles à bois. Servant à protéger le corps de chauffe, ces briques réfractaires favorisent également la restitution de la chaleur dans la pièce. Elles constituent d’ailleurs des pièces d’usure qui peuvent être remplacées en cas de dégradation. Briques réfractaires en chamotte et en vermiculite : quelles sont leurs différences ? Il y a peu de différences entre les briques réfractaires en chamotte et en vermiculite. La pierre réfractaire en vermiculite dispose d’une plus grande capacité d’isolation. Toutefois, elle ne bénéficie que d’une faible inertie. En d’autres termes, malgré sa chauffe rapide, elle n’est pas en mesure de conserver autant de chaleur que la chamotte. Il est toutefois possible d’accroître son pouvoir inertiel en l’enrobant de céramique. Pour ce qui est de la pierre réfractaire en chamotte, elle affiche une plus grande robustesse. En effet,…

Les différents types de poêle à bois (2ème partie)

Dans notre dernier article, vous avez pu découvrir deux types de poêle à bois. Il s’agit du poêle à bois en acier et fonte ainsi que le poêle de masse à inertie. Mais, ce ne sont pas les seuls modèles de poêle à bois. Il en existe bien d’autres que nous allons vous faire découvrir dans cet article. Poêle à bois en vitrocéramique Le poêle à bois en vitrocéramique ou poêle céramique figure parmi les poêles à bois à forte inertie. Ce type de chauffage offre un rendement minimum de 70%. Il vous permet d’ailleurs de réaliser des économies de combustibles importantes. En effet, il vous donne la possibilité d’économiser jusqu’à 30% de bois de chauffage. Il vous permet également de réduire les émissions polluantes qui se voient être divisées par 3. Ce poêle de chauffage se présente en outre en deux grandes catégories. Vous avez alors le choix entre le poêle vitrocéramique classique et le poêle vitrocéramique à inertie. Bien évidemment, votre choix doit tenir compte de vos besoins et de vos attentes. Poêle à bois à double combustion Appelé également poêle à bois à post-combustion, le poêle à bois à double combustion est très apprécié du grand public….

Les différents types de poêle à bois

Le poêle à bois séduit actuellement de nombreuses personnes. Ce système de chauffage affiche en effet de multiples atouts pratiques. Parmi ceux-ci, on peut citer les économies de chauffage et le confort thermique. Ce type de poêle se décline d’ailleurs en différentes versions suivant le mode de fonctionnement. Découvrez alors quels sont les différents types de poêle à bois. Poêle à bois en acier et fonte Le poêle à bois en acier et fonte est un poêle standard classique qui fonctionne par convection. Il est doté d’un habillage en acier et d’un foyer en fonte. Très répandu, ce modèle constitue une valeur sûre, notamment les dispositifs actuels. Utilisé le plus souvent comme chauffage d’appoint, il peut chauffer rapidement une pièce. Par contre, sa faculté inertielle (capacité à stocker de la chaleur) est généralement faible. Pour ce qui est du rendement, il peut dépasser les 60% et aller jusqu’à 85% pour les plus évolués. C’est le cas des modèles à tirage inversé qui intègrent une deuxième chambre de combustion. Ces versions bénéficient d’un meilleur rendement et occasionnent moins de pollution. De plus, elles peuvent conserver la propreté de la vitre et réduire la consommation de combustibles. Poêle de masse à inertie…

Découvrez les spécificités du Poêle à bois COIMBRA de PANADERO

Le choix d’un poêle à bois n’est pas une tâche facile devant une multitude d’appareils de chauffage qui submergent le marché. Quand on parle de cette installation, il vient tout de suite à l’esprit la contrainte énergétique et la performance, sans parler du  confort d’utilisation. Ayant pris en compte toutes ces exigences, PANADERO n’a pas ménagé ses efforts pour perfectionner le poêle à bois Coimbra. Coimbra : un poêle à bois performant et pratique La performance est l’une des conditions qui orientent les gens dans le choix de leur appareil de chauffage. C’est également l’une des raisons pour miser sur le poêle à bois Coimbra de chez Panadero. Ce modèle est doté d’une puissance de 14 kW et procure un rendement attrayant de 77,6 %. Ce système peut chauffer un grand espace allant jusqu’à 175 m²  tout en offrant un spectacle de feu séduisant. En outre, le poêle à bois Coimbra est équipé d’un foyer range-bûches. Avec ce modèle, vous pouvez stocker un volume suffisant de bûches pour recharger votre appareil sans bouger de votre place devant le feu. Un appareil de chauffage économique et respectueux de l’environnement Il arrive qu’un poêle à bois dépense énormément d’énergies pour pouvoir chauffer votre pièce de maison….

Comment s’approvisionner en combustibles pour son poêle à bois ?

Votre chauffage est assuré par un poêle à bois (à bûches et à granulés) ou un poêle mixte ? Eh bien, il est important de bien choisir ses combustibles. En effet, des matériaux de bonne qualité vous permettent de profiter d’une meilleure combustion et ainsi d’un confort thermique optimal. L’approvisionnement en bûches Si vous avez recours à un poêle à bûches, il convient avant tout de penser au stockage des bûches. Aussi, ces combustibles doivent être emmagasinés dans un endroit sec et bien aéré. De même, il ne faut pas qu’ils entrent en contact avec le sol et l’humidité. Cela risquerait bien évidemment de nuire à la combustion et donc à la performance de votre système de chauffage. C’est pourquoi il serait préférable d’opter pour un abri-bûches. Ce n’est qu’après avoir déterminé le lieu de stockage de vos bûches que vous pourrez penser à l’approvisionnement des bois-bûches. Pour cela, vous devriez vous en remettre à un fournisseur local. Cela vous évitera bien des dépenses pour le frais de transport de vos combustibles. Pour le choix des bûches, privilégiez les essences bénéficiant d’un très bon pouvoir énergétique et qui permettent une combustion lente. Il en est ainsi des bois durs comme le…

JUAN PANADERO : un fabricant de poêle à bois fiable

Actuellement, le poêle à bois attire de nombreux ménages de par ses multiples points forts. En effet, ce dispositif bénéficie d’un très bon rendement, ce qui lui permet de procurer un confort thermique des plus exceptionnels. Parmi les fabricants les plus expérimentés dans la conception de poêle à bois, il y a le célèbre JUAN PANADERO qui met à votre disposition un large choix de ce mode de chauffage au bois. JUAN PANADERO : une marque de référence sur le marché européen JUAN PANADERO est une entreprise d’origine espagnole dont la création remonte à l’année 1884 par John Baker. Pourtant, ce n’est qu’à partir de 1950 que cette marque a concentré ses activités dans la fabrication de poêles à bûches. Avec un brillant succès sur le territoire espagnol, JUAN PANADERO a développé ses activités sur le marché européen. À l’heure actuelle, cette enseigne fait partie des références incontournables en matière de production de poêles à bois. Il va sans dire que les appareils de chauffage au bois qu’elle propose sont de très bonne qualité. De plus, ils sont présentés à des prix défiant toute concurrence. Poêles à bois JUAN PANADERO : des systèmes de chauffage à la fois esthétiques et efficients Fort…

Chauffage au bois : pour quel appareil se décider ?

En dehors de la traditionnelle cheminée à foyer ouvert, les équipements de chauffage au bois sont tous des solutions économiques et écologiques. Aussi, vous avez la possibilité de l’utiliser en tant que chauffage principal ou bien comme chauffage d’appoint. Plusieurs appareils sont ainsi disponibles : l’insert, le poêle et la chaudière. Peu importe le type de matériel que vous utiliserez, sachez qu’il bénéficie de différentes aides financières dont le crédit d’impôt ou encore les aides de l’ANAH. L’insert de cheminée L’insert est un matériel qui s’encastre dans le foyer d’une cheminée ouverte qui ne dispose que d’un faible rendement et d’une capacité de chauffe minime. En fermant une cheminée traditionnelle, son rendement est optimisé et atteint les 85%. Cela vous permet de profiter d’une chaleur des plus agréables qui se répand de façon homogène à travers toute la pièce où votre chauffage est installé. Pour ce qui est de son entretien, il requiert deux ramonages par an pour améliorer sa performance. Le poêle à bois Véritable objet de tendance, le poêle à bois est le mode de chauffage au bois le plus répandu et le plus couramment utilisé. En effet, il procure une chauffe confortable grâce à un rendement de 70…

Poêle à bois : pour quelle marque opter ?

Parmi la panoplie d’appareils de chauffage au bois qui inondent le marché, le poêle à bois, incluant le poêle à bûches et le poêle à granulés, constitue très certainement le modèle le plus utilisé. C’est pourquoi de nombreuses enseignes proposent actuellement ce type d’équipement. Pour le choix de votre matériel, privilégiez les produits issus de marques fiables qui vous présenteront des dispositifs de qualité. Pour vous aider dans votre démarche, voici quelques fabricants qui méritent toute votre attention. GODIN : un grand nom du poêle à bois GODIN est une entreprise française qui fabrique depuis 1840 des systèmes de chauffage à la fois efficients et esthétiques. Spécialiste de la fonte depuis plus de 150 ans, cette auguste marque met à votre disposition des poêles à bois de designs tant rustiques que modernes, cela diffère en fonction du modèle. Vous n’aurez donc aucun souci pour conformer le style de votre poêle à bois GODIN avec celui de votre intérieur. De même, vous pouvez être sûr de la performance des articles de cette enseigne. De plus, ils sont très respectueux de l’environnement étant donné qu’ils ne rejettent que la quantité de carbone nécessaire à son fonctionnement. En outre, ils ne libèrent pas de…

Poêle à faïence : ce qu’il faut savoir

Le poêle à faïence est un ancien modèle de poêle à bois dont le fonctionnement peut s’effectuer à inertie ou à accumulation. De point de vue esthétique, vous ne serez pas déçu étant donné que ce type de poêle se présente sous différentes formes avec des finitions incroyables. Vous avez aussi la possibilité de personnaliser l’aspect de votre poêle. Les principaux types de poêle à faïence Le poêle à faïence se décline en deux modèles bien distincts : le poêle à accumulation et le poêle à inertie. D’une part, le poêle faïence à accumulation fonctionne de la même manière qu’une poêle de masse. Vous pouvez compter alors sur un appareil de chauffage très performant qui offre un confort thermique tout au long de la journée. En effet, vous pourrez profiter d’une température agréable pendant près de 24 heures, et ce, grâce à seulement quelques heures de flambées. D’autre part, le poêle faïence à inertie a l’avantage d’avoir moins de volume et de poids que le premier modèle. En revanche, il n’est en mesure de stocker de la chaleur que pour une dizaine d’heures uniquement, ce qui ne vous empêche pas pour autant d’en tirer profit. Les avantages du poêle à faïence…