Poêle à granulés : comment éviter le mâchefer ?

23 mars 2017

Le poêle à granulés est un moyen de chauffage très intéressant en termes de rendement de chauffe et de confort. En effet, le granulé ou pellet est un excellent combustible qui génère une chaleur optimale et pérenne. Pourtant, cette installation n’est pas sans limites. Le granulé produit de la cendre et des résidus qui laissent un dépôt récalcitrant appelé mâchefer. Ce dernier peut affecter le confort et le bon fonctionnement de votre appareil.

Qu’est-ce qu’on entend par mâchefer ?

Pour être bref, le mâchefer constitue les débris laissés par les granulés au cours de la combustion. Autrement dit, la cendre entraîne un dépôt solide et des résidus sur les parois de votre installation. Sa formation est due aux composants naturels du bois que sont les composants minéraux (calcium, sodium, fer), mais également le soufre ou le chlore. Ces substances se liquéfient lorsque la température de votre poêle à pellets se trouve trop élevée. Et le problème de mâchefer apparait quand le chauffage redevient froid puisque les résidus s’entassent et forment un bloc solide difficile à enlever.

Quelles sont les causes de mâchefer ?

Pour pouvoir éviter la formation de mâchefer, il s’avère indispensable de connaître ses causes. Tout d’abord, l’accumulation trop forte de déchets est due à la mauvaise qualité de granulés. Aussi, pour éviter les mauvaises surprises, il est idéal de choisir les pellets labélisés EN+ ou DIN+, et ce, pour s’assurer du faible taux de cendres de votre combustible. De plus, le pellet non certifié contient une grande quantité de silice, un agent trop révélateur de mâchefer.

L’apparition de mâchefer provient en outre du mauvais réglage de votre poêle à granulés. Une température anormalement élevée entraine la mauvaise circulation des flux d’air dans la chambre de combustion. Mais, une température trop basse favorise également l’accumulation de résidus dans le foyer. Voilà pourquoi, le réglage de la température est important pour éviter la formation du mâchefer.

Enfin, l’absence d’entretien régulier de votre poêle à granulés peut contribuer à la constitution de mâchefer puisque ce sont les cendres non évacuées qui se transforment après en mâchefer.

En somme, pour éviter le mâchefer, il est indispensable de choisir une bonne qualité de granulés, de suivre à la lettre le réglage recommandé par le fabricant ou votre installateur. En outre, ayez le réflexe de nettoyer votre appareil de chauffage régulièrement. Vider par exemple votre bac à cendres tous les mois vous permet de lutter efficacement contre la formation de mâchefer.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *