L’usage d’un poêle à bois est-il nocif pour la santé ?

1 février 2017

Préconisé par le développement durable, le mode de chauffage au bois attire de plus en plus les particuliers. Et pour cause, le bois est un combustible à la fois écologique et économique. De plus, les appareils de chauffage au bois actuels sont beaucoup plus performants et plus esthétiques. En revanche, malgré la certification des labels, un poêle à bois inefficace peut s’avérer dangereux pour la santé en raison de la fumée de bois.

Fumée de bois : un danger pour la santé

Comme le chauffage n’est possible que par la combustion des bûches ou des granulés, la présence de fumée est donc inévitable. Pourtant, elle comporte un grand nombre de polluants aussi nocifs les uns les autres. Ce sont le monoxyde de carbone (CO), les composés organiques volatils (COV), la matière particulaire (MP) et les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

Ainsi, en vous exposant trop à la fumée de bois, vous risquez de nombreux problèmes de santé. En effet, elle provoque bon nombre d’allergies et une irritation des yeux, de la gorge et du nez. Elle est également source de nausées, étourdissements et maux de tête. Si vous avez de l’asthme, elle peut l’aggraver. Elle est aussi très dangereuse pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou respiratoires et les enfants.

Comment réduire les risques dus à la fumée de bois ?

L’étanchéité et l’efficience du système d’évacuation d’un poêle à bois influent véritablement sur la présence de fumée à l’intérieur d’un logement. Aussi, pour limiter le plus possible ces émanations de fumée, le mieux c’est d’opter pour un système labellisé Flamme Verte. Il va sans dire que les produits certifiés garantissent une faible émission de fumées et donc de monoxyde de carbone.

En outre, il est important de confier la mise en place d’un poêle à bois à un installateur professionnel. Et pour cause, il effectuera cette tâche en respectant les règles de sécurité nécessaires au raccordement et à la ventilation. De même, son entretien annuel (ramonage) doit être confié à un ramoneur professionnel.

À noter que plus une fumée est sombre, plus elle contient de polluants.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *