Pourquoi les feux de cheminés seront interdits en 2015 et quelle solution adopter ?

5 décembre 2014

La décision a été rendue par un arrêté préfectoral. Dès janvier 2015, les feux de cheminées à foyers ouverts seront définitivement prohibés en île- de-France à savoir Paris et ses banlieues. Ceci s’imposera sur près de 87% de la population car la pollution a atteint un niveau où l’air est devenu irrespirable.

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

cheminee-foyer-ouvert-poele-a-bois-maisonLe bon vieux feu de cheminée ne sera plus qu’un souvenir à se raconter près d’un poêle à bois. S’il vous reste des bûches, autant les brûler maintenant car à compter du 1er janvier 2015 vous ne pourrez plus profiter de celles-ci. Le gouvernement ainsi que le ministère de l’écologie ont décidé d’interdire toute utilisation de cheminée à foyer ouvert. Cette décision va s’appliquer sur plus de 435 communes (soit 125.000 habitations), ainsi on espère voir la qualité de l’air dans la région de l’île de France s’améliorer toute en luttant contre tout rejet toxique des feux de cheminées.

Mais pourquoi une décision de supprimer les cheminées ?

Il faut savoir qu’auparavant, cette décision a été adoptée par Londres et la Suisse et d’après les études faites par divers organismes français, la pollution atmosphérique est très importante et est devenue très nocive pour les français. AIRPARIF (organisme francilien chargé de la surveillance de l’air) déclare que les feux de cheminées dégagent pratiquement autant de particules fines dans l’atmosphère qu’un pot d’échappement de voitures.

Quel sont les dangers auxquels nous sommes exposés ?

D’après plusieurs organismes ces micros particules sont cancérigènes et sont à l’origine de plusieurs risques tels que les bronchites chroniques, risques cardio-pulmonaires, crises d’asthme, etc. Selon une étude publiée par le CNRS en novembre dernier, l’air respiré par les franciliens équivaut à celui d’une pièce de 20m² avec huit fumeurs dedans (ce qui est comparable à du tabagisme passif).

Comment compenser cela et être en règle ?

Le rendement d’une cheminée à foyer ouvert est généralement de l’ordre de 10 à 15%, c’est-à-dire que la combustion n’est pas optimale ce qui laisse les résidus se libérer dans l’air. La chaleur ne se propage pas dans les autres pièces, ce qui fait augmenter considérablement la facture d’énergie utilisée.

« Ceci n’est pas à imputer au rendement du combustible mais plutôt à l’appareil ».

Tout au plus, une cheminée à foyer ouvert peut compenser un manque provisoire de chaleur. En effet, un foyer ouvert ne chauffe pas ou peu : son rendement énergétique est de l’ordre de 10 à 15%.  On ne peut donc penser à réaliser des économies de chauffage en utilisant un tel appareil.

Ceci dit, pas de panique !

gamme-emaflam


Le bois est une source d’énergie renouvelable et économique
qui n’est pas prohibée bien au contraire, celle-ci est soutenue par le gouvernement en incitant les français à l’utiliser davantage grâce aux mesures d’encouragement mise en place tel que le crédit d’impôt.

En revanche, vous êtes priés de changer d’appareil doté d’un foyer fermé tel que le poêle à granulés qui chauffe considérablement la maison grâce aux pellets en atteignant un rendement de plus de 70%. Cet appareil est et reste aujourd’hui la meilleure formule moderne de chauffage qui est fabriqué sous le respect des normes européennes et françaises.

D’après AIRPARIF, en ayant recours aux poêles à granulés tel que EMAFLAM, vous réduirez les émissions de particules fines de près de 61%. N’hésitez plus, prenez de l’avance en découvrant les poêles à granulés EMAFLAM.

Belkacem DERRIDJ
Community Manager
@PoeleàBoisMaison

Autres articles à lire :

Comprendre tout sur les poêles à granulés
Trouvez l’agence la plus proche pour acheter mon poêle à granulés ?

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *