Focus sur le label Flamme Verte

7 juillet 2017

Le chauffage au bois est un moyen de chauffage qui revient au goût du jour. Le poêle à bois est un système très prisé en raison de son incomparable performance énergétique. Pour s’assurer de la fiabilité de votre dispositif de chauffage au bois, optez pour les modèles certifiés Flamme Verte. Mais, qu’est-ce qu’on entend par Flamme Verte ?

En quoi consiste le label Flamme Verte ?

Flamme Verte est un label lancé en l’an 2000 par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie ou ADEME. Il garantit les performances énergétiques et écologiques d’un appareil de chauffage au bois. Ainsi, que ce soit un insert, un poêle ou bien une chaudière, un système peut être labellisé s’il remplit les critères.

La conception d’un équipement de chauffage doit alors respecter les exigences d’une charte de qualité. Il devra ainsi offrir un taux de rendement énergétique élevé tout en dégageant le moins de particules polluantes possible. Les fabricants signataires de ce protocole de qualité s’engagent à appliquer ces conditions lors de la fabrication de leurs produits. Parmi les enseignes qui ont signé cette charte, on peut citer Emaflam, Godin et Invicta.

Comment savoir si son poêle à bois est labellisé Flamme Verte ?

Pour savoir si un poêle à bois est labellisé Flamme Verte, il faut se référer à son étiquette. Elle définit la classe de performance environnementale de l’appareil en lui octroyant un nombre d’étoiles. Aussi, plus il a un nombre d’étoiles élevé, plus sa performance est importante. Comme il a été déjà dit plus haut, le nombre d’étoiles attribué dépend du rendement et des émissions de particules fines.

Poêle certifié Flamme Verte : quid de l’installation ?

La mise en place de son poêle à bois labellisé Flamme Verte doit être opérée par un installateur professionnel. Cela vous permettra d’accéder à de nombreuses aides financières comme le crédit d’impôt. Pour garantir le bon fonctionnement de votre système, il est également impératif d’utiliser du bon combustible. De ce fait, privilégiez le bois bien sec en évitant les espèces résineuses. De même, ne négligez surtout pas l’entretien, plus particulièrement le ramonage. Confiez-le aux soins d’un ramoneur professionnel qui devra vous remettre un certificat de ramonage en bonne et due forme.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *