Conseils d’entretien d’un poêle à bois

11 janvier 2018

En ces périodes hivernales, rien de plus confortable que de bénéficier d’un bon feu flamboyant chez soi. Un poêle à bois à la maison, une solution idéale pour un bon chauffage. Toutefois, afin de garder son aspect, mieux vaut lui apporter quelques touches d’entretien. Voici d’ailleurs quelques conseils pour mieux entretenir votre poêle à bois.

 

Choisissez le bon combustible

Le saviez-vous que l’état d’un  combustible joue un rôle important sur la longévité de votre solution de chauffage ? Eh oui, c’est bien le cas pour un poêle à bois. Lorsque vous achetez vos combustibles, choisissez de préférence le bois sec. Il est bon de savoir que lorsque le bois est humide, les flammes sont moins vives. Par conséquent, cela produit une émission importante de fumée, ce qui ternit les vitres de votre poêle à bois. Pour bénéficier d’un bon feu flamboyant et moins polluant, choisissez le bois sec.

Nettoyer les vitres du poêle à bois

Puisque le poêle à bois se place généralement dans le salon, il est indispensable de le maintenir au propre. Après des mois d’usages, des taches noires se forment sur la paroi de la vitre. Cela ternit aussi bien l’image de votre appareil que le décor de l’habitat. Afin d’éliminer ces traces, en voici quelques astuces peu coûteuses. Prenez un chiffon humide ou un journal froissé, puis trempez-le dans une cendre froide. Frottez le tout sur la paroi de la vitre. Laissez réagir le mélange pendant une dizaine de minutes et rincez à l’eau de javel. Le résultat est visible en quelques instants. Au cas où les suies seraient plus tenaces, ne vous découragez pas. Utilisez une solution d’hydroxyde de sodium que vous verriez n’importe où dans les magasins. Toutefois, ce produit présente de grands dangers et nécessite qu’il soit utilisé avec grand soin.

Procéder une fois par an à son ramonage

Les périodes hivernales terminées signifient prise de congé pour le poêle à bois. C’est le moment de lui apporter un petit coup de ramonage. Après des mois de services, des cendres importantes se forment  à grandes quantités au niveau du cendrier. Entassés à long terme, ces cendres provoqueraient des maladies respiratoires, voire un incendie si l’on néglige de le nettoyer. C’est là qu’intervient l’idée de ramonage. Toutefois, n’enlevez pas intégralement les cendres. Laissez-en quelques poignées pour préserver la fonctionnalité de l’appareil.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *