Comment mesurer le tirage de son appareil de chauffage à bois ?

10 mai 2017

Le tirage est la capacité d’un conduit de fumée à évacuer les substances issues de la combustion. Un bon tirage assure à votre appareil de chauffage à bois un meilleur fonctionnement. Vous pourrez alors profiter d’un confort thermique plus optimal. Mais, comment déterminer la valeur du tirage ? Découvrez dans cet article comment procéder à la mesure de la dépression de son dispositif de chauffage à bois.

Tirage : où se mesure-t-il ?

Appelé également dépression, le tirage peut se mesurer sur le conduit de raccordement de votre système de chauffage à bois. Pour cela, il suffit d’insérer une canne de mesure dans le passage des fumées via un petit trou. Vous devez aussi vous munir d’un déprimomètre, l’instrument adapté pour la mesure de la dépression des fumées.

Pour définir la valeur du tirage, les fabricants tiennent généralement compte des paramètres indiqués dans le cahier des charges. Ils prennent ainsi en considération la puissance, le rendement et le taux de rejet d’un appareil de chauffage. Des tests sont effectués en laboratoire pour vérifier la conformité de l’équipement aux normes et sa performance. En général, un tirage a une valeur comprise entre -10 et -15 Pa (Pascal).

Valeur de tirage : comment la définir ?

Différents moyens existent pour la détermination de la valeur de tirage pendant le dimensionnement de l’installation. Vous pouvez recourir aux abaques de dimensionnement (un outil disponible sur le site du CSTB) ou au rapport RAGE. L’utilisation de logiciels de dimensionnement est également possible. Ces dispositifs ont d’ailleurs l’avantage de considérer un plus grand nombre d’éléments d’entrée.

Bien évidemment, d’autres éléments peuvent influencer le tirage. La qualité et la quantité des combustibles employés constituent en effet des points essentiels pour le bon fonctionnement d’une installation.

Mesure du tirage : interprétation du résultat

Dans le cas d’un tirage trop faible, il faut craindre une défaillance de l’appareil de chauffage. De plus, cela risque d’engendrer de graves accidents liés à la condensation, le refoulement et l’encrassement de l’installation.

Au contraire, en cas de tirage excessif, de nombreux problèmes sont aussi à redouter. Cette situation peut effectivement amener à une surconsommation de combustibles et à une détérioration des parties internes du foyer. Cela provoquera sans aucun doute un dysfonctionnement du système de chauffage.

Bref, mesurer le tirage d’un appareil de chauffage à bois est une tâche qui peut s’opérer en toute simplicité. Cette opération vous permet de connaître l’aptitude de votre installation à évacuer les produits de la combustion. Cela est non négligeable si vous souhaitez garantir le bon fonctionnement de votre poêle, insert ou cheminée.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *