Comment entretenir son insert de cheminée ?

12 janvier 2017

L’insert de cheminée est un système de chauffage beaucoup plus performant qu’une  cheminée à foyer ouvert. Toutefois, pour s’assurer de son bon fonctionnement et de sa durabilité, il convient de l’entretenir.

L’entretien régulier d’un insert pour cheminée

Pour qu’un insert à bois fonctionne comme il faut, pensez à l’entretenir régulièrement. D’abord, procédez au nettoyage des parois. Ce geste doit se faire quotidiennement. Cela ne nécessite pas un grand effort puisqu’un simple coup de balayette ou de pinceau fera l’affaire.

En outre, le nettoyage régulier des poussières noires que la fumée dépose peut minimiser le rejet de particules. Ensuite, prenez le soin d’essuyer tous les jours la vitre de votre appareil. Pour vous faciliter la tâche, frottez-la doucement à l’aide d’une éponge imbibée dans la cendre préalablement tamisée. La cendre peut bien jouer le rôle d’un détergent qui peut rendre votre vitre éclatante, digne de la propreté de votre pièce. Une simple prévention, évitez le bois humide.

Nettoyez la vitre de votre insert quotidiennement

Nettoyez la vitre de votre insert quotidiennement

Enfin, n’oubliez pas de jeter périodiquement un coup d’œil sur le cendrier de votre dispositif de chauffage. En effet, l’accumulation de cendres dans votre équipement risque d’empêcher son alimentation en air qui peut déformer par la suite la grille du foyer. Et pour que votre installation génère une bonne combustion, videz toujours le cendrier à l’aide d’une pincette ou d’un aspirateur à cendre.

L’entretien obligatoire d’un insert de cheminée

L’entretien régulier est certes utile, mais pas suffisant pour faire durer la vie de votre insert de cheminée. Cet appareil nécessite un entretien plus profond que vous devez effectuer occasionnellement.

Pour commencer, prêtez attention au bon fonctionnement du conduit de votre cheminée. Ramonez-le pour empêcher tout risque de feu de cheminée. Un débistrage du conduit peut aussi être nécessaire pour pour retirer les résidus de bistre ou de goudron. En général, ce matériel doit faire l’objet de deux ramonages mécaniques par an. L’un doit être obligatoirement fait durant la période de chauffage. Il faut noter que le ramonage de votre insert de cheminée doit être impérativement effectué par un professionnel. Il vous remettra ensuite un certificat qui vous sera d’une très grande utilité auprès des assurances.

Enfin, nettoyez également les canaux de circulation de fumée qui assurent la récupération de chaleur. Pour se faire, ouvrez d’abord la trappe puis frottez bien les dépôts.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *