Comment choisir ses bûches de chauffage ?

22 janvier 2017

À l’heure actuelle, le mode de chauffage au bois constitue une véritable tendance. Et pour cause, les systèmes de chauffage au bois comme les poêles de chauffage à bûches présentent de nombreux avantages. En effet, ce sont des dispositifs à la fois écologiques et économiques du fait de leur fonctionnement et des combustibles qu’ils utilisent.

Les atouts des bois de chauffage

Les bois de chauffage sont sans nul doute les combustibles les plus abordables du marché. De plus, ils sont propres et renouvelables, ce qui s’inscrit dans le respect de l’environnement. D’ailleurs, le recours à de bonnes bûches vous permet de réaliser d’importantes économies puisqu’elles peuvent optimiser la combustion. Elles vous donnent également la possibilité de minimiser l’entretien de votre installation de chauffage.

Aussi, pour bien choisir ses bûches de chauffage, il est important de prendre en compte plusieurs éléments.

Le choix du type de bûches

La qualité de la combustion dépend du type de bois que vous utilisez. Certaines espèces de bois sont ainsi plus efficientes que d’autres en termes de pouvoir calorifique. Aussi, suivant leur capacité calorifique, on distingue :

  • Les feuillus durs: ces types de bois possèdent une puissance calorifique des plus optimales. Ils bénéficient également d’une durée de combustion beaucoup plus longue. Dans cette catégorie, on retrouve par exemple le charme, le chêne ou bien le hêtre.
  • Les feuillus tendres: ils disposent d’une faculté calorifique très moyenne. Il en ainsi du peuplier, de l’aulne ou encore du saule.
  • Les résineux: il est déconseillé d’y avoir recours. Il va sans dire qu’ils n’ont qu’une propriété énergétique très faible et une durée de combustion plutôt courte. En plus, ils ont tendance à encrasser rapidement les conduits.

En outre, évitez d’employer des bûches de récupération qui pourraient avoir été traitées. De toute évidence, elles pourraient émettre des gaz toxiques au cours de leur combustion. Par ailleurs, vous pouvez nettoyer vos bûches en enlevant les insectes et les écorces qu’elles portent. Cela vous donnera l’opportunité de brûler du bois propre qui générera moins de fumée.

Le taux d’humidité des bûches

Pour une meilleure combustion, vos bûches doivent être parfaitement sèches ou au moins contenir entre 15% et 20% d’humidité. De ce fait, il convient de prendre en considération le taux d’humidité de ces matériaux, aussi bien à l’achat qu’au stockage. Effectivement, plus le bois est humide, plus il dégage de fumée. D’où la nécessité de se procurer du bois sec et d’un abri-bûches pour son stockage.

La taille des bûches

Il est également important de tenir compte de la taille de vos bûches. Et pour cause, cela permettra de garantir un chauffage constant pour un meilleur rendement. Qui plus est, un bon calibrage facilitera à coup sûr le rangement de vos combustibles ainsi que leur chargement dans le poêle ou l’insert.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *