Bois de chauffage : comment procéder à son fendage ?

12 avril 2017

En fendant correctement vos bois de chauffage, vous pourrez les sécher plus rapidement. De plus, les bûches fendues sont plus faciles à ranger et ne prennent pas trop de place. Cela vous donnera ainsi la possibilité d’économiser plus d’espace, notamment si vous utilisez un abri-bûches.

Quelques éléments à prendre en compte

Pour le fendage de vos bois de chauffage, il faut que vous teniez compte des dimensions de vos bûches. Aussi, elles doivent avoir au maximum 30 cm de diamètre et 40 cm de long. D’ailleurs, vous avez le choix entre plusieurs matériels de débitage. Quoique, dans tous les cas, il vous faudra vous équiper d’un billot. Pour supporter efficacement les bûches à fendre, un bon billot de bois bien sec est nécessaire. Optez alors pour un tronçon de 40 cm d’épaisseur.

En outre, il convient de repérer les fibres de bois pour que le fendage s’effectue parfaitement dans le sens de la longueur. Il faut également savoir qu’une bûche noueuse est très difficile à travailler puisque les nœuds ne peuvent pas être fendus. C’est pourquoi il est primordial de bien choisir ses bois de chauffage.

Par ailleurs, il existe certaines essences de bois qui se fendent facilement tandis que d’autres le sont moins. Si le bois est vert ou mouillé, les bûches de hêtre, de bouleau ou de chêne noir peuvent se fendre aisément. Pour obtenir de bons résultats, il est vivement conseillé de les fendre immédiatement après leur abattage. Le fendage peut s’avérer laborieux dans le cas des essences de bois de liquidambar, de noyer ou de l’orme. Dans ces conditions, misez sur la tronçonneuse.

Fendage de bois de chauffage : la sécurité avant tout

Comme le fendage est une opération dangereuse, il est important de ne pas négliger sa sécurité. La manipulation d’objets tranchants doit effectivement être accompagnée de certaines précautions. Ainsi, n’oubliez pas de vous vêtir d’un pantalon épais, de chaussures de sécurité et de gants de travail. Pour éviter les éventuels éclats de bois, portez des lunettes de protection.

Fendage à la hache et au merlin

Utiliser une hache ou un merlin pour le fendage de ses bûches n’est pas tâche ardue. Toutefois, cette opération demande d’importants efforts physiques.

Pour le fendage proprement dit, il suffit de placer la bûche en position verticale sur le billot. Repérez ensuite les fibres du bois, puis abattez le tranchant de votre équipement sur la bûche. Pour de meilleurs résultats, affûtez le tranchant de votre hache ou de votre merlin à l’aide d’un aiguiseur adapté. Il vous est également possible de l’aiguiser avec une pierre à faux.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *