Bien sécher son bois de chauffage pour une meilleure combustion

11 avril 2017

Du bois de chauffage bien sec vous garantit une meilleure combustion. C’est pourquoi il est crucial de bien le sécher. D’ailleurs, un bon séchage passe à coup sûr par une conservation optimale de vos bûches de chauffage. En les débitant correctement, vous pouvez également améliorer son séchage.

Les propriétés du bois sec

Avec moins de 20% d’humidité, le bois de chauffage vous assure une excellente combustion. Plus efficace, il vous permettra de réaliser davantage d’économies. En misant sur du bois bien sec, votre équipement de chauffage pourra atteindre une meilleure puissance de chauffe. De plus, il émet moins de substances polluantes, ce qui est important pour l’environnement. Qui plus est, il ne risque pas d’endommager rapidement votre installation. Il permettra également à votre système de garder sa propreté, ce qui est non négligeable pour son entretien.

Comment ranger son bois de chauffage ?

Vous souhaitez obtenir du bois bien sec et de bonne qualité ? Alors, il ne faut pas négliger son stockage. Pour cela, offrez-lui de meilleures conditions de séchage en le conservant dans un endroit approprié. Ainsi, il est essentiel d’abriter votre stock de bois sous un abri-bûches, une plaque en acier ou une bâche hermétique. Vous devez aussi séparer les bois tendres (sapin, peuplier, etc.) de ceux qui disposent d’un haut pouvoir calorifique (chêne, charme…).

En outre, évitez de poser vos bûches à même le sol, sinon elles se décomposeront. Aussi, créez un sol artificiel ou une palette de bois pour leur empilage. Il est également déconseillé de les placer dans la cave, le sous-sol ou bien les pièces intérieures sans aération. Il va sans dire que l’humidité qu’elles contiennent peut générer de la moisissure, ce qui va engendrer une mauvaise atmosphère.

Un séchage rapide doit par ailleurs tenir compte de deux facteurs importants : le soleil et le vent. De ce fait, il est primordial de ranger vos bois de chauffage en les exposant au maximum à ces éléments. Bien évidemment, cela aura pour résultat d’empêcher les éventuelles attaques fongiques. Il convient également de laisser de l’espace entre les bûches pour faire circuler l’air et optimiser le séchage.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *