Granulés de bois en vrac ou en sac : pourquoi son prix évolue ?
Non classé , Poêles à granulés / 10 avril 2017

Les granulés de bois sont issus du compactage de sciures de bois non traités. De forme cylindrique, ces combustibles ont un taux d’humidité très faible (moins de 10%). Vous pouvez donc compter sur une très bonne combustion pour un meilleur confort thermique. Les pellets peuvent être d’ailleurs livrés de différentes façons : en vrac ou en big bag d’une tonne. Il vous est également possible de vous en procurer par palette d’une tonne rangée par sacs de 15 kg. Actuellement, le prix du sac ou de la tonne présente une certaine évolution. Découvrez-en les causes à travers cet article. Prix des granulés de bois : pourquoi cette évolution ? Comme il a été déjà dit plus haut, les granulés de bois proviennent de sciures de bois compactées. En revanche, cette matière première de base n’est pas du tout facile à trouver. Les grands groupes industriels ont en effet travaillé pour l’élimination des petites scieries artisanales de taille humaine. Pour survivre, certaines d’entre elles se sont lancées dans la vente de sciures de bois. Mais, avec la pénurie de cette matière première, elles ont entrepris de broyer des troncs d’arbres écorcés. L’évolution du prix des granulés s’explique également par la variation de la TVA….

Poêle à bois : focus sur la plaque au sol

Le poêle à bois constitue à l’heure actuelle un des systèmes de chauffage les plus en vogue du marché. Et pour cause, il est à la fois efficient, esthétique, économique et écologique. Il n’empêche que l’usage de ce dispositif présente des risques d’accidents graves comme les intoxications au monoxyde de carbone. Il ne faut pas non plus négliger les risques d’incendie, d’autant plus qu’il s’agit d’un appareil à combustion. C’est pourquoi il est vivement recommandé d’associer à votre chauffage un accessoire de protection. Parmi les plus importants, on retrouve la plaque de protection au sol. Pourquoi équiper son poêle à bois d’une plaque au sol ? La plaque au sol est un équipement de protection qui se place sous le poêle à bois. Elle permet de protéger le sol des projections incandescentes issues du poêle lors de son chargement en combustibles. En effet, il peut très bien arriver que des braises ardentes tombent sur le parquet ou le tapis de votre domicile. Cela peut bien sûr endommager le revêtement du sol de votre habitat et même occasionner un départ de feu. De plus, cette plaque de protection au sol facilitera le nettoyage des alentours de votre poêle. Il va sans…

Le point sur le panneau de protection murale pour poêle à bois

Actuellement, nombreux sont les ménages qui se décident à se chauffer au bois. Le poêle à bois représente bien évidemment le système de chauffage le plus apprécié. Toutefois, son utilisation n’est pas sans risque. C’est pourquoi il est important de l’équiper d’un accessoire de sécurité comme le panneau de protection murale. Panneau de protection murale pour poêle à bois : que des avantages ! Le panneau de protection murale pour poêle à bois présente de multiples avantages pratiques. Comme il s’agit d’un accessoire de protection, il permet de préserver le mur situé derrière votre poêle à bois de son rayonnement. Il lui évite également d’être terni par les poussières carbonisées qui risquent de s’y déposer. Il permet ainsi à votre mur de garder sa propreté et de rester en bon état. De plus, cet équipement est d’une très grande praticité étant donné qu’il est très facile à mettre en place. En effet, son installation ne demande aucuns travaux importants. En outre, ce panneau de protection constitue une pièce de décoration à part entière. Plaque de protection murale pour poêle à bois : ses différentes déclinaisons Appelé également plaque de protection murale, le panneau de protection est disponible en divers matériaux. Il peut être…

L’importance du chevalet de tronçonnage
Accessoires , Nos Marques / 7 avril 2017

Vous utilisez un poêle à bois, un insert ou une cheminée en guise de chauffage ? Eh bien, il ne faut en aucune façon négliger le débitage de ses bûches de chauffage. En effet, du bois bien découpé vous assure une excellente combustion, ce qui vous garantit un confort thermique exceptionnel. À l’heure actuelle, les particuliers se facilitent la tâche en optant pour des appareils sophistiqués et plus évolués. Il en est ainsi de la tronçonneuse ou encore de la fendeuse de bûches. Ces équipements sont très pratiques étant donné qu’ils offrent une certaine aisance dans la manipulation. De plus, ils réduisent les risques d’accident et les efforts physiques à déployer pour le débitage. Si vous utilisez une tronçonneuse, il est judicieux de se doter d’un chevalet de tronçonnage pour faciliter votre tâche. Effectivement, le découpage de vos bois de chauffage n’en sera que plus commode.   Chevalet de tronçonnage : un équipement important pour le débitage de bois Le chevalet de tronçonneuse est un accessoire de découpage très indispensable aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Et pour cause, il vous donne la possibilité de débiter vos bois de chauffage de façon régulière. De même, cet équipement vous permet…

Atlantic : une valeur sûre dans le secteur du chauffage

Actuellement, nombreux sont les fabricants de poêle à bois sur le marché du chauffage. En revanche, ils ne sont pas tous fiables et offrent des matériels de piètre performance. C’est pourquoi il est plus que raisonnable de miser sur un produit de qualité et original. Parmi les marques de renom qui sont spécialisées dans la fabrication de solutions de chauffage, il y a Atlantic. Atlantic : une marque innovante et citoyenne Atlantic est une entreprise d’origine française dont la création remonte à l’année 1968. Née à la Roche-sur-Yon en Vendée, cette marque est devenue un incontournable dans le domaine du chauffage. Elle peut compter en effet sur un processus de production de qualité et entièrement effectué sur le territoire français. Aussi, vous n’aurez rien à redouter de la provenance et la fiabilité des équipements de cette enseigne. Depuis sa création il y a plus de 40 ans, la marque a sans cesse innové ses produits. Il va sans dire qu’elle a pris en considération l’évolution des technologies et les tendances en matière de design. De plus, elle a investi énormément sur la recherche et développement. Et pour cause, Atlantic considère l’innovation comme un axe stratégique de son développement. Atlantic : l’assurance d’une…

Les différents types de poêle à bois (2ème partie)

Dans notre dernier article, vous avez pu découvrir deux types de poêle à bois. Il s’agit du poêle à bois en acier et fonte ainsi que le poêle de masse à inertie. Mais, ce ne sont pas les seuls modèles de poêle à bois. Il en existe bien d’autres que nous allons vous faire découvrir dans cet article. Poêle à bois en vitrocéramique Le poêle à bois en vitrocéramique ou poêle céramique figure parmi les poêles à bois à forte inertie. Ce type de chauffage offre un rendement minimum de 70%. Il vous permet d’ailleurs de réaliser des économies de combustibles importantes. En effet, il vous donne la possibilité d’économiser jusqu’à 30% de bois de chauffage. Il vous permet également de réduire les émissions polluantes qui se voient être divisées par 3. Ce poêle de chauffage se présente en outre en deux grandes catégories. Vous avez alors le choix entre le poêle vitrocéramique classique et le poêle vitrocéramique à inertie. Bien évidemment, votre choix doit tenir compte de vos besoins et de vos attentes. Poêle à bois à double combustion Appelé également poêle à bois à post-combustion, le poêle à bois à double combustion est très apprécié du grand public….

Les différents types de poêle à bois

Le poêle à bois séduit actuellement de nombreuses personnes. Ce système de chauffage affiche en effet de multiples atouts pratiques. Parmi ceux-ci, on peut citer les économies de chauffage et le confort thermique. Ce type de poêle se décline d’ailleurs en différentes versions suivant le mode de fonctionnement. Découvrez alors quels sont les différents types de poêle à bois. Poêle à bois en acier et fonte Le poêle à bois en acier et fonte est un poêle standard classique qui fonctionne par convection. Il est doté d’un habillage en acier et d’un foyer en fonte. Très répandu, ce modèle constitue une valeur sûre, notamment les dispositifs actuels. Utilisé le plus souvent comme chauffage d’appoint, il peut chauffer rapidement une pièce. Par contre, sa faculté inertielle (capacité à stocker de la chaleur) est généralement faible. Pour ce qui est du rendement, il peut dépasser les 60% et aller jusqu’à 85% pour les plus évolués. C’est le cas des modèles à tirage inversé qui intègrent une deuxième chambre de combustion. Ces versions bénéficient d’un meilleur rendement et occasionnent moins de pollution. De plus, elles peuvent conserver la propreté de la vitre et réduire la consommation de combustibles. Poêle de masse à inertie…

Poêle à bois : comment réaliser des économies ?
Non classé , Poêles à Bois / 3 avril 2017

L’acquisition d’un poêle à bois est un investissement rentable sur le long terme. Cela ne vous empêche pourtant pas de réaliser davantage d’économies sans pour autant perdre en rendement. En effet, vous pourrez toujours optimiser le rendement de votre poêle lorsqu’il fonctionne. Nous vous proposons donc à travers cet article nos conseils pour faire des économies substantielles. Misez sur le bois densifié Le bois densifié a le désavantage de ne pas offrir de belles flammes à la combustion. Toutefois, les briquettes sont sans aucun doute les combustibles les plus avantageux du marché. Et pour cause, elles bénéficient d’un excellent rapport qualité/prix pour votre appareil de chauffage. Le bois densifié a effectivement un pouvoir calorifique plus élevé que les bûches traditionnelles. N’employez que du bois parfaitement sec pour votre poêle à bois Vous souhaitez utiliser des bûches classiques pour mieux profiter de ses belles flammes ? Eh bien, ne recourez qu’à du bois suffisamment sec avec un taux d’humidité inférieur à 18%. Il va sans dire que la bonne gestion de votre poêle et des combustibles vous garantit une meilleure rentabilité. En employant moins de bûches, vous vous assurez également d’importantes économies. Ne négligez pas l’allumage de votre poêle à bois En allumant…

Surchauffer son poêle à bois : pourquoi et comment l’éviter ?
Non classé , Poêles à Bois / 2 avril 2017

Le poêle à bois est un dispositif très profitable puisqu’il peut offrir une chauffe agréable. Toutefois, surchauffer son poêle à bois est préjudiciable à la sécurité et à la santé de ses utilisateurs. La surchauffe peut également affecter gravement votre appareil de chauffage. Aussi, quelles sont les conséquences d’une surchauffe et comment l’éviter ? Pourquoi éviter de surchauffer son poêle à bois ? Bien que vous désiriez obtenir plus de chaleur, il est impératif d’éviter de surchauffer votre poêle de chauffage à bois. Cela permettra à cet équipement d’avoir une meilleure durée de vie. En effet, la surchauffe dégrade la vermiculite de votre système de chauffage. Elle est également en mesure de déformer sa structure. Détérioration de la vermiculite La vermiculite est un matériau naturel qui recouvre la chambre de combustion d’un poêle à bois. Très sensible aux variations de température, elle peut devenir plus fragile et moins efficace. Et pour cause, si vous l’exposez trop longtemps à une chaleur très élevée, elle finira par se casser. De même, elle peut perdre de sa propriété isolante, ce qui amènera irrévocablement à une perte d’efficience du poêle. Déformation de la structure du poêle à bois En général, les poêles ont été pensés pour…

Présence de fumée à l’usage d’un poêle à bois : une situation problématique
Non classé , Poêles à Bois / 1 avril 2017

Grâce à ses multiples atouts pratiques, le poêle à bois a actuellement le vent en poupe. Il se peut en revanche que ce système de chauffage dégage de la fumée. Cette situation peut malgré tout s’avérer très dangereuse, notamment pour les enfants en bas âge. D’ailleurs, il est préférable de miser sur un poêle de chauffage à bois qui n’émet aucune fumée. La présence de fumée peut en outre s’expliquer par de nombreux facteurs. Éléments de réponse… Présence de fumée : les facteurs indépendants Votre appareil de chauffage à bois peut émettre de la fumée pour diverses raisons. En premier lieu, pendant la saison hivernale, il arrive que les conduits soient froids, ce qui génère un peu de fumée. Néanmoins, cela ne doit pas durer longtemps puisque le système se réchauffe peu à peu. D’autre part, une faible alimentation du feu risque de générer de la fumée. Pour y remédier, vous n’avez qu’à remettre du combustible pour raviver la flamme. Bien évidemment, que ce soit des bûches ou des granulés de bois, il faut veiller à ce qu’ils soient parfaitement secs. L’usage d’une VMC ou ventilation mécanique contrôlée constitue également un facteur de présence de fumée. En effet, son interférence peut donner…