Bien connaître le cycle du feu pour de belles économies de bois
Non classé , Poêles à Bois / 30 janvier 2017

Pour profiter au maximum de votre appareil de chauffage au bois, il convient de gérer efficacement la combustion. En effet, une bonne combustion vous permet d’obtenir un excellent rendement pour une meilleure chauffe. Aussi, il est important de savoir gérer la combustion, il faut pour cela connaître le cycle du feu. Ce processus est intéressant et peut vous permettre de réaliser d’énormes économies de combustibles. Découvrez le cycle du feu Le cycle du feu est un processus qui se déroule en plusieurs étapes : Le séchage Lors de cette phase, vous constaterez que le bois de chauffage dégage une fumée blanche avant de s’enflammer. Cette fumée correspond à l’humidité restante (15 à 20%) dans le combustible. Il va sans dire qu’avec un bois parfaitement sec, cette étape est relativement courte. Au fur et à mesure que la température du feu monte jusqu’à 250°C, le taux d’humidité va progressivement chuter jusqu’à 10%. À noter que plus cette phase est courte, plus vous limitez le risque d’encrassement du conduit de fumée. D’où la nécessité de choisir des bûches bien sèches pour votre appareil de chauffage. La pyrolyse et la carbonisation À ce stade, vos combustibles sont bien enflammés, mais il y a encore…

Poêle à granulés : stop aux idées reçues !
Non classé , Poêles à granulés / 28 janvier 2017

Les appareils de chauffage au bois séduisent de plus en plus de foyers. Le poêle de chauffage à granulés de bois figure parmi les systèmes les plus appréciés du fait de sa performance. En effet, le rendement de ce type de poêle peut atteindre les 90%. Vous pourrez alors profiter d’un meilleur confort thermique, notamment en cette période de grand froid. Idée reçue n°1 : « Le poêle à granulés de bois chauffe tout le logement » FAUX Malgré le haut rendement du poêle à pellets, ce n’est qu’un dispositif de chauffage d’appoint. Il va sans dire que ce type de système de chauffage à bois n’est pas en mesure de chauffer toute une habitation. Par contre, en le plaçant de telle manière dans la pièce principale, il peut également chauffer les pièces adjacentes. S’il est installé dans un endroit stratégique, à proximité d’un escalier par exemple, il pourra chauffer certaines pièces à l’étage. Idée reçue n°2 : « Le poêle à pellets a un entretien contraignant » FAUX Comme toutes les installations de chauffage au bois, le poêle à granulés de bois a besoin d’être entretenu régulièrement. Toutefois, son entretien n’est pas aussi contraignant que certains le laissent entendre. Et pour cause, le vidage des cendres et…

Le point sur le bois densifié
Non classé , Poêles à Bois / 26 janvier 2017

Aujourd’hui, de plus en plus de particuliers optent pour un système de chauffage au bois. Pourtant, le débitage des bûches n’enchante toujours pas les principaux usagers de ces dispositifs. C’est pourquoi le recours au bois densifié séduit progressivement les ménages. Qu’est-ce qu’on entend par bois densifié ? Se présentant sous la forme d’une bûche, le bois densifié a été conçu à partir de résidus de bois compressés. Ces morceaux de bois proviennent le plus souvent de scieries ou d’entreprises qui se trouvent dans l’industrie du bois. De plus, aucun liant n’a été rajouté puisque la compression d’un grand nombre de fragments de bois suffit pour les concentrer en un seul bloc. D’ailleurs, il faut noter que ces résidus de bois n’ont pas encore été traités. D’une manière générale, ils sont formés essentiellement de copeaux et de sciures de bois. Quels sont les principaux avantages du bois densifié ? Les bûches de bois densifié présentent de multiples avantages, notamment en ce qui concerne la combustion. En effet, ces types de combustibles bénéficient en général d’un rendement nettement supérieur aux bois-bûches classiques. Cela signifie que pour une taille ou un poids équivalent, une bûche de bois densifié chauffera quatre fois plus qu’une bûche…

Comment obtenir une bonne combustion ?
Non classé , Poêles à Bois / 24 janvier 2017

Une bonne combustion vous permettra de profiter d’une chauffe des plus optimales. Elle vous donnera également la possibilité de limiter vos consommations de combustibles. De plus, elle peut contribuer à réduire les émissions de polluants de votre équipement de chauffage. Aussi, voici quelques conseils qui vous aideront très certainement à optimiser votre feu de bois. Effectuez une vérification préliminaire de vos installations Avant toute chose, assurez-vous que toutes vos installations sont en bon état. Vérifiez alors votre appareil de chauffage, son conduit de raccordement et le conduit d’évacuation de fumée de la cheminée. Pour cela, vous pouvez faire appel à un professionnel qui remédiera à d’éventuels problèmes. Ce qu’il faut faire au démarrage du feu Pour récupérer intégralement l’énergie du bois de chauffage, il est important de tenir compte de trois paramètres. Ce sont  le combustible, l’apport en oxygène et la température élevée. Ainsi, quand le feu démarre, il faut permettre une bonne arrivée d’air et d’oxygène à l’intérieur du foyer. En effet, cela favorisera le développement des flammes et leur entretien. Ce qu’il convient de faire quand le bois est enflammé Une fois que le bois est bien enflammé, il est essentiel de conserver une température d’ignition au-dessus de…

Comment choisir ses bûches de chauffage ?
Non classé , Poêles à Bois / 22 janvier 2017

À l’heure actuelle, le mode de chauffage au bois constitue une véritable tendance. Et pour cause, les systèmes de chauffage au bois comme les poêles de chauffage à bûches présentent de nombreux avantages. En effet, ce sont des dispositifs à la fois écologiques et économiques du fait de leur fonctionnement et des combustibles qu’ils utilisent. Les atouts des bois de chauffage Les bois de chauffage sont sans nul doute les combustibles les plus abordables du marché. De plus, ils sont propres et renouvelables, ce qui s’inscrit dans le respect de l’environnement. D’ailleurs, le recours à de bonnes bûches vous permet de réaliser d’importantes économies puisqu’elles peuvent optimiser la combustion. Elles vous donnent également la possibilité de minimiser l’entretien de votre installation de chauffage. Aussi, pour bien choisir ses bûches de chauffage, il est important de prendre en compte plusieurs éléments. Le choix du type de bûches La qualité de la combustion dépend du type de bois que vous utilisez. Certaines espèces de bois sont ainsi plus efficientes que d’autres en termes de pouvoir calorifique. Aussi, suivant leur capacité calorifique, on distingue : Les feuillus durs: ces types de bois possèdent une puissance calorifique des plus optimales. Ils bénéficient également d’une durée…

Bien choisir ses granulés de bois
Non classé , Poêles à granulés / 20 janvier 2017

Les granulés de bois ou pellets sont des combustibles très écologiques en forme de petit bâtonnet cylindrique. Disponibles en sac ou en vrac, ils doivent être stockés dans un endroit sec comme une cuve à granulés. Pour assurer le bon fonctionnement de votre système de chauffage à granulés, il convient de choisir des pellets de bonne qualité. Pour cela, la prise en considération de certains éléments peut vous aider. Les normes à respecter Pour bien choisir vos pellets, il est important de miser sur les produits certifiés. Les principales normes pour les granulés de bois sur le marché sont les certifications DIN plus, NF et EN plus. Il va sans dire que l’utilisation de pellets certifiés peut permettre à votre dispositif de chauffage d’avoir un rendement optimal. La taille des granulés de bois Il ne faut surtout pas négliger la longueur et le diamètre de vos pellets. Et pour cause, des granulés de calibre inadapté risquent de bloquer votre appareil de chauffage. En effet, vos combustibles doivent être en mesure de circuler sans encombre du silo jusqu’à la chambre de combustion. Aussi, il est fortement recommandé de n’acquérir que des granulés de bois de petite taille. Ils doivent ainsi avoir…

Stockage de pellets : misez sur les cuves à granulés Emaflam !
Accessoires , Nos Marques / 18 janvier 2017

Vous utilisez un insert ou poêle à granulés de bois pour le chauffage de votre habitation ? Alors, il est préférable de se doter d’une cuve à granulés pour stocker vos combustibles. En effet, vous aurez besoin de pellets prêts à l’emploi une fois que le réservoir de votre système sera vide. De ce fait, il est indispensable de bien choisir votre équipement, et ce, pour éviter de détériorer vos pellets. C’est pourquoi Emaflam a conçu pour vous une large gamme de cuves à granulés à la fois esthétiques et pratiques. Des cuves à granulés en bois pour une touche plus naturelle Les cuves à granulés de chez Emaflam sont disponibles en deux matériaux bien distincts : en bois et en acier. Pour les silos à granulés en bois, ils ont été fabriqués à partir de pin d’insignis massif. Ces produits ont été d’ailleurs certifiés par le label environnemental PEFC. Entièrement en bois, ces modèles de très haute qualité affichent un esthétisme incomparable de par son côté naturel. En optant pour une cuve à pellets de cette marque, vous offrirez à votre habitation une touche naturelle et originale. Vous souhaitez adapter le style de votre équipement avec celui de votre décoration ? Il…

Stockage du fioul domestique : ce qu’il convient de savoir
Non classé , Poêles à Fioul / 16 janvier 2017

L’utilisation d’un appareil de chauffage à fioul requiert plus d’attention par rapport à ses pairs en bois ou à granulés. Et pour cause, le fioul est une substance inflammable. C’est la raison pour laquelle le stockage du fioul domestique est soumis à certaines règlementations spécifiques. Que dit l’arrêté du 1er juillet 2004 ? L’arrêté du 1er juillet 2004 règlemente la conservation du fioul domestique. Cette disposition fixe les règles à suivre pour le stockage des substances inflammables. Vous trouverez les exigences normatives à respecter concernant les matériaux de réservoirs de stockage et les règles se rapportant aux lieux de stockage. Stocker son fioul domestique en sous-sol Lorsque vous décidez de stocker votre fioul au sous-sol, vous devez faire en sorte que la cuve soit posée sur un sol suivant un plan de maçonnerie. Ensuite, elle doit être enveloppée dans un emballage imperméable et incombustible. En l’absence d’une enveloppe supplémentaire, vous pouvez mettre la cuve de conservation dans une cuvette de rétention réputée étanche et résistante au feu. Il faut aussi que la capacité du bassin soit égale à celle de votre réservoir de stockage. Stocker son fioul en plein air Si le stockage de votre fioul se fait en plein air,…

Comment choisir son poêle à granulés ?
Non classé , Poêles à granulés / 14 janvier 2017

Le poêle à granulés impressionne de plus en plus les consommateurs du fait de sa performance et de son mode de fonctionnement moderne. On l’appelle ainsi, car il utilise des combustibles appelés granulés ou pellets. Ces derniers sont faits à partir de résidus de bois ou de copeaux. Ces systèmes de chauffage se distinguent entre eux par la puissance, le design et bien d’autres encore. Voilà pourquoi il est important de savoir les critères pour le choix de votre dispositif. La puissance : une condition sine qua non pour le choix d’un poêle à granulés Ces derniers temps, l’achat d’un poêle à granulés a le vent en poupe, et ce, pour diverses raisons. Ce modèle est pratique et simple à installer. Le problème reste dans le choix de la puissance d’un poêle à pellets. En effet, tous les poêles ne peuvent pas chauffer une même pièce, car leur capacité de chauffe dépend de leur puissance. Ainsi, avant d’acheter un poêle à pellets, il faut bien prendre en compte la taille du logement à chauffer. Pour ce faire, référez-vous au principe de base : 1 kW de puissance peut normalement chauffer 10 m² lorsque la pièce est de type RT 2005 c’est-à-dire dans une maison…

Comment entretenir son insert de cheminée ?
Foyers et Inserts , Non classé / 12 janvier 2017

L’insert de cheminée est un système de chauffage beaucoup plus performant qu’une  cheminée à foyer ouvert. Toutefois, pour s’assurer de son bon fonctionnement et de sa durabilité, il convient de l’entretenir. L’entretien régulier d’un insert pour cheminée Pour qu’un insert à bois fonctionne comme il faut, pensez à l’entretenir régulièrement. D’abord, procédez au nettoyage des parois. Ce geste doit se faire quotidiennement. Cela ne nécessite pas un grand effort puisqu’un simple coup de balayette ou de pinceau fera l’affaire. En outre, le nettoyage régulier des poussières noires que la fumée dépose peut minimiser le rejet de particules. Ensuite, prenez le soin d’essuyer tous les jours la vitre de votre appareil. Pour vous faciliter la tâche, frottez-la doucement à l’aide d’une éponge imbibée dans la cendre préalablement tamisée. La cendre peut bien jouer le rôle d’un détergent qui peut rendre votre vitre éclatante, digne de la propreté de votre pièce. Une simple prévention, évitez le bois humide. Enfin, n’oubliez pas de jeter périodiquement un coup d’œil sur le cendrier de votre dispositif de chauffage. En effet, l’accumulation de cendres dans votre équipement risque d’empêcher son alimentation en air qui peut déformer par la suite la grille du foyer. Et pour que…