Débistrage d’un conduit de cheminée : est-ce utile ?

Quand il s’agit d’entretenir son conduit de cheminée, on pense immédiatement au ramonage. Toutefois, il y a également d’autres pratiques à effectuer dont le débistrage. Ce procédé est souvent nécessaire avant de tuber ce conduit. Si vous souhaitez mettre en place un poêle de chauffage à bois à l’emplacement de votre cheminée, il est impératif de réaliser un débistrage mécanique avant le tubage. Pourquoi débistrer une cheminée ? Connu également sous la dénomination de dégoudronnage, le débistrage est une opération qui consiste à enlever jusqu’à 95% des goudrons et des bistres qui se sont accumulés dans le conduit de cheminée. Ces dépôts sont très dangereux étant donné qu’ils peuvent engendrer des incendies s’ils ne sont pas régulièrement nettoyés. De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de ces dépôts de bistre comme une mauvaise isolation du conduit, un feu mal allumé, un bois inadapté ou encore un conduit surdimensionné. Pour y remédier, l’allumage du feu doit être opéré progressivement avec un allume-feu et de petits bois. N’utilisez que des bois secs tout en limitant l’usage des espèces résineuses. Il en est ainsi du pin, de l’épicéa et du sapin dont les fumées encrassent rapidement le conduit. La combustion de ces variétés de bois…